Première expo en Belgique sur Zurbaran, le maître de l'Âge d'or espagnol

L'oeuvre de Zurbaran est truffée de sujets religieux. Elle se caractérise par un naturalisme pur et profond empreint d'une sensibilité poétique moderne. L'artiste est considéré de ce fait comme l'un des principaux peintres baroques espagnols.

Né dans le modeste village de Fuente de Cantos, en Estrémadure, il sera soutenu tout au long de sa carrière par les Frères dominicains de la Sainte Inquisition qui lui inspireront un ascétisme rigoureux.

Bien représenté aujourd'hui dans les musées anglais, américains et français, contemporain de Vélasquez, Rembrandt et Frans Hals, il aura développé un mode d'expression esthétique qui s'identifie aux idéaux artistiques du Baroque et à l'esprit nouveau émanant du Concile de Trente, dont les canons exigeaient la représentation des saints dans des attitudes de dévotion et d'exemplarité. A l'époque, la peinture était considérée comme la lecture des croyants illettrés et elle se devait donc d'être claire, simple et inspirante.

Zurbaran effectuera plusieurs séjours à Madrid et à la Cour d'Espagne, devenue un véritable salon artistique. Sa présence à la Cour va lui permettre d'entrer en contact avec des artistes relevant d'autres écoles de peinture.

Il passera les dernières années de sa vie à Madrid, où il adoptera un style plus intimiste, davantage en phase avec le renouveau baroque.


Belga