Portraits d'animaux plus vrais que nature

Roelandt Savery (1576-1639) Deux chevaux et des palefreniers Huile sur bois Courtrai, Musées municipaux
10 images
Roelandt Savery (1576-1639) Deux chevaux et des palefreniers Huile sur bois Courtrai, Musées municipaux - © Stedelijke Musea Kortrijk

L'Odyssée des animaux est une exposition de peintures animalières présentée au Musée départemental de Flandre à Cassel, jusqu'au 22 janvier. L’exposition propose une plongée originale dans la peinture flamande du 17e en compagnie de Jan Bruegel l’Ancien, Roelandt Savery, Frans Snyders, Jan Feyt, Pierre-Paul Rubens …

Les peintres flamands ont été innovants dans l’art animalier. Ils ont traité l'animal comme un sujet à part entière. La bête est représentée pour elle-même. Les Paradis terrestres de Roelandt Savery, le premier peintre animalier flamand né à Courtrai en 1576, donnent l’image d’une harmonie du monde en rassemblant espèces locales et exotiques. Son oeuvre traduit une vision humaniste de la religion. Les arbres aux oiseaux est une création de Jan Brueghel, dit l’Ancien. Jan Van Kessel, son petit-fils, en peint une version. Le tableau associé à la St-Valentin regroupe par couples des oiseaux qui chantent à l’unisson. Les scènes de marché de Frans Snyders regorgent de viandes et de poissons et expriment l’opulence de la ville d’Anvers. Les scènes de chasse de Paul de Vos rivalisent avec les trophées de chasse de Jan Fyt, le plus moderne des peintres animaliers flamands. Pelage et plumage caressent ici le regard, dans des compositions audacieuses où l’animal mort célèbre la vie avec force.

La science connaît de grands progrès au 17e siècle. La zoologie décrit tous les animaux connus. Les peintres se rendent dans les ménageries et font des études d'après nature. Le microscope, inventé et perfectionné au cours du siècle, permet d’observer les insectes. Jan Van Kessel est un miniaturiste expert dans la représentation des papillons.

 

Sandrine Vézilier-Dussart, conservatrice du Musée de Flandre et commissaire de l’exposition, est au micro de Pascal Goffaux.