Pop Art in Belgium

Evelyn Axell dans l'expo Pop Art in Belgium
5 images
Evelyn Axell dans l'expo Pop Art in Belgium - © DR

Une exposition rassemble les artistes marquants du Pop art en Belgique en les confrontant avec leurs cousins américains, à voir jusqu'au 14 février 2016.

En 1963, la galerie Sonnabend expose Lovers on a bench, une sculpture de l’artiste américain George Segal, acquise par Hubert Peeters, un collectionneur belge. Marcel Broodthaers visite l’exposition à Paris et commence alors sa carrière de plasticien.

L’aventure du Pop Art débute en Belgique. Des collectionneurs achètent des pièces de Pop Art et des œuvres du Nouveau Réalisme défendu par le critique français Pierre Restany. Un vent pop souffle sur la scène belge et sur la création de Marcel Broodthaers ou de Panamarenko.

L’espace ING a rassemblé des icônes du Pop Art américain aux côtés des œuvres de créateurs belges, sortis de collections privées d’excellente qualité. Deux Canettes de soupe Campbell d’Andy Warhol , les sérigraphies des Chaises électriques et le grand tableau The Kiss du maître de la Factory partagent les cimaises avec de merveilleux paysages de Roy Lichtenstein. Un étal de charcuterie de Claes Oldenburg et un Interior de Tom Wesselmann sont présentés aux côtés d’un Afwasbak à la vaiselle en carton de Panamarenko et d’une charrette de Roger Raveel. Guy Degobert peint de manière hyperréaliste une boîte d’allumettes Union Match surmontée d’une coquille d’escargot, ajoutant de la sorte une touche de surréalisme, made in Belgium. Evelyne Axell, une femme pop, lance un cri et pose un acte politique. Campus est une toile d’une grande force.

 

Patricia De Peuter, une des commissaires de l’exposition, est au micro de Pascal Goffaux.