Pierre Paulin à l'honneur au Centre Pompidou

Siège F577 dit Tongue, 1967 Armature en tube d'acier, garniture en mousse de latex, revêtement en jersey de polyester Éditeur : Artifort Centre Pompidou, Paris
9 images
Siège F577 dit Tongue, 1967 Armature en tube d'acier, garniture en mousse de latex, revêtement en jersey de polyester Éditeur : Artifort Centre Pompidou, Paris - © Coll. Centre Pompidou, Musée national d'art moderne / Photo: Jean-Claude Planchet

Le centre d'art moderne parisien rend hommage au designer français Pierre Paulin à travers une première grande rétrospective consacrée à son oeuvre, du 11 mai au 22 août.

Décédé en 2009, Pierre Paulin a marqué le design du siècle passé. Au service du corps, ses meubles et objets, à la ligne aussi bien épurée que spectaculaire, offrent réconfort à son propriétaire. Son travail se caractérise aussi par des innovations techniques avec par exemple, le développement de textile extensible ou le plastique injecté. Dès la fin des années 1960, le designer voit ses créations entrer dans les collections du Moma à New York. En 1971, le président de la République française Georges Pompidou le choisit pour revisiter les appartements privés de l'Elysée. Le designer sera rappelé par un autre président français, François Mitterrand, pour revoir l'architecture intérieure et le design du bureau présidentiel de l'Elysée.

La rétrospective du Centre Pompidou, présentera une centaine de pièces, dont certaines rarement montrées au grand public comme le Bonheur-du-jour, le lustre dit "Araignée" ou encore la Coupe à fruits dite "aux Nénuphars". Les visiteurs pourront aussi découvrir des projets auto-édités, ainsi que des pièces rares des années 1950 et des prototypes. Celles-ci seront accompagnées de dessins de maquettes et d'archives sur un parcours chronologique.

Afin de souligner le souci du créateur pour le confort du corps, des rééditions seront installées sur la parcours afin que le public puisse s'y installer, dont le Mushroom, la Ribbon Chair, ainsi que le siège Tulip. Il pourra aussi découvrir une reconstitution du salon de Pierre Paulon à la Calmette des Cévennes construit dans les années 1990.

"Pierre Paulin" du 11 mai au 22 août au Centre Pompidou à Paris.