Ouverture de la session du comité du patrimoine mondial de l'Unesco

Irina Bokova, directrice générale de l'Unesco
Irina Bokova, directrice générale de l'Unesco - © KHALED DESOUKI - AFP

La 39e session du Comité du patrimoine mondial de l'Unesco s'est ouverte dimanche à Bonn (ouest de l'Allemagne) pour examiner d'ici au 8 juillet une trentaine de candidatures à l'inscription au Patrimoine mondial de l'humanité, selon l'agence allemande Dpa. La directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova, a dénoncé dans un discours d'ouverture, la destruction de trésors architecturaux et culturels par l'organisation Etat islamique en Syrie et en Irak. Ces biens qui appartiennent au patrimoine de l'humanité ont été pillés ou anéantis "de la manière la plus brutale" qui soit, selon elle. Dans ces pays, c'est la "mémoire de l'humanité" qui part en fumée, a-t-elle insisté. Cette année, le comité examinera 36 candidatures, dont une vingtaine ont reçu le soutien d'organes consultatifs chargés d'évaluer les dossiers. Parmi eux, cinq ont une dimension industrielle, dont celui du Japon. Figurer sur la liste du Patrimoine mondial, qui comprend aujourd'hui 1.007 sites dans 161 pays, peut faciliter le déblocage d'aides financières pour la préservation et doper la fréquentation touristique.


Belga