Oeuvres choisies de Jean-Marie Van Espen, à la Maison de la Culture de Namur jusqu'au 2 septembre

Jean-Marie Van Espen
6 images
Jean-Marie Van Espen - © Christine Pinchart

Décédé en 2008, Jean-Marie Van Espen est reconnu comme étant l'un des grands artistes namurois. L'expo "Oeuvres choisies" a pioché dans le travail du peintre entre 1980 et 2000.

La Maison de la Culture de Namur avait déjà ouvert ses cimaises à Jean-Marie Van Espen, pour une grande expo-rétrospective en 1977. Cette expo en hommage à l'artiste pourrait être la suite, avec des oeuvres de 1980 à 2000.

Rencontre avec Bernadette Bonnier, directrice de la culture à la Province de Namur

L'oeuvre de Jean-Marie Van espen est presque impossible à dater ?

Elle était marquée au départ par l'angoisse et l'existentialisme de Sartre mais très vite, il est parti vers le concret, influencé un moment par le Pop Art, avant de dégager une oeuvre très colorée, avec beaucoup d'humour et d'énergie. C'est aussi un observateur de la vie quotidienne, et tout cela donne une oeuvre assez inclassable.

Jean-Marie Van Espen pour une expo d'été, c'est un choix pour un moment particulier ?

Oui on l'a fait de manière très pertinente pendant l'été, d'une part pour faire redécouvrir un namurois aux namurois, qui reviennent dans nos lieux régulièrement pendant les vacances. Et d'autre part pour permettre aux jeunes que nous accueillons pour des stages dans le domaine plastique et musical, de découvrir ces artistes de nos régions.

Puisque en parallèle, on peut voir au rez-de-chaussée, des plasticiens contemporains ?

Jean-Marie Van Espen se trouve à l'étage, et dans le hall on a cinq plasticiens de chez nous, qui proposent "Jeux de patience", dans des techniques comme le papier et le plastique. Bernard Boigelot, Cécile Ahn, Nathalie Doyen, Isabelle Grevisse et Robert Lemaire.

 

Christine Pinchart