Nouvelle donation de Daniel Cordier au Centre Pompidou

Le Centre Georges Pompidou, à Paris
Le Centre Georges Pompidou, à Paris - © PATRICK KOVARIK - AFP

Le Centre Pompidou a annoncé jeudi avoir reçu une nouvelle donation du grand collectionneur d'art contemporain Daniel Cordier, le secrétaire de Jean Moulin, réunissant notamment "treize œuvres majeures de Paul Klee, Dado, Georgik, Bernard Réquichot, Louise Nevelson".

"Pour cette nouvelle donation de juin 2015, comme pour les précédentes, les objets ont été réunis selon une approche qui ne relève ni de l'ethnographie, ni de la recherche du chef-d'oeuvre, mais plutôt d'une sensibilité propre, marquée par un penchant pour l'organique et la matière", a commenté l'établissement parisien dans un communiqué.

Cette donation "réunit treize œuvres majeures de Paul Klee, Dado, Georgik, Bernard Réquichot, Louise Nevelson, et cent cinquante objets issus de sociétés non occidentales", précise le Centre Pompidou, qui rappelle que Daniel Cordier, une des grandes figures de la Résistance, qui fut notamment secrétaire de Jean Moulin pendant onze mois pendant la Guerre 39-45, est "à l'origine de l'une des plus importantes donations d'oeuvres d'art à l'Etat français".

Daniel Cordier a initié dès 1973, avant même l'inauguration du Centre Pompidou en 1977, une politique d'"achats successifs" explicitement destinés, avec sa collection initiale, à alimenter une donation au musée (plus de 500 oeuvres de 66 artistes rejoignent officiellement les collections en 1989).

Le collectionneur a effectué une deuxième donation en 2010, constituée notamment "d'objets hétéroclites" issus de sociétés non occidentales, comme "des pierres de rêves chinoises, des racines, des ossements ou des fétiches et totems, vertèbres et côtes de baleines, des tabourets éthiopiens, des faucilles à riz du Cambodge, des monnaies de mariage venant du Zaïre".

La majorité des pièces provenant des donations de Daniel Cordier sont exposées aux Abattoirs de Toulouse, où elles sont montrées par rotation.