Niki de Saint Phalle, la plus grande exposition de l'artiste depuis 20 ans au Grand Palais

Leaping Nana, Planche de Nana Power, 1970, Sprengel Museum, Hanovre
Leaping Nana, Planche de Nana Power, 1970, Sprengel Museum, Hanovre - © Niki de Saint Phalle - © Niki Charitable Art Foundatio

Le Grand Palais rend hommage à l'artiste franco-américaine à travers une exposition événement qui débutera le 17 septembre.

Les Nanas, sculptures féminines aux formes généreuses, ne sont pas le seul fait d'arme de Niki de Saint Phalle. Elle fut peintre, assemblagiste, graveuse et cinéaste. Ce sont ses nombreuses facettes que souhaite évoquer l'exposition avec plus de 200 œuvres et archives de l'artiste, dont 200 sont inédites.

Sur un parcours thématique et chronologique de 2.000 m2, les visiteurs pourront découvrir, entre autres, des peintures et des sculptures colorées mais aussi des vidéos où l'ancien mannequin commente son œuvre.

On découvrira aussi sa production pour l'espace public à travers des maquettes de projets architecturaux et une sculpture-fontaine devant l'entrée du Grand Palais.

Marie-Agnès Fal de Saint Phalle, plus connue sous le nom de Nikki de Saint Phalle, est née en 1930 dans une famille de la bonne société new-yorkaise. Devenue mannequin, elle apprend la peinture en autodidacte, rejoint en 1961 les Nouveaux Réalistes et participe aux Tirs. Une œuvre où des objets et des sacs de couleur sont fixés.

L'artiste vient ensuite ajouter sa touche personnelle en explosant les fameux sacs à l'aide d'une balle.

Sensible au féminisme, elle explore ce sujet à travers ses Nanas, des sculptures féminines colorées aux formes généreuses.

 

Niki de Saint Phalle. Du 17 septembre 2014 au 2 février 2015.

 

AFP Relax News

Et aussi