Musée en plein air, animaux, documentation : LABIOMISTA, l’œuvre évolutive de Koen Vanmechelen rouvre ses portes à Genk

7 images
Labiomista - Koen Vanmechelen © Tony Van Galen

Artiste limbourgeois de renommée internationale, Koen Vanmechelen développe une œuvre multiple entre art, science et projet communautaire sur les thèmes de l’identité, de l’hybridation et de la diversité de la vie. En 2019 il ouvre, avec la ville de Genk, le Cosmopolitan Culture Park sur le site de l’ancien zoo de Zwartberg. Un site de 24 hectares qui accueille son vaste projet Labiomista.

7 images
Labiomista - Koen Vanmechelen ©  Koen Vanmechelen

Le poulet au centre de l'oeuvre de Koen Vanmechelen

Au début des années 90, l'artiste développe le Cosmopolitan Chicken Project, un programme de croisement en cascade de races de poulets de différents pays. Le but ultime est la création d'un poulet cosmopolite portant les gènes de toutes les races de poulets de la planète. Une oeuvre d'art vivante, métaphore de la relation de l'homme avec la diversité biologique et culturelle. Depuis l'artiste a multiplié les projets. Les collaborations scientifiques multidisciplinaires, avec l'équipe de Xavier Saelens de l'UGent, et l'engagement communautaire , comme au Zimbabwe et à Detroit, font partie intégrante de l'approche de l'artiste. "Rien de global ne peut exister sans ADN local" déclare Koen Vanmechelen.  

7 images
Labiomista - Koen Vanmechelen ©  Koen Vanmechelen

Labiomista, un projet artistique global

 Labiomista, littéralement "mélange de vie", est intégré dans un parc artistique et touristique. C'est en soi un projet artistique global, conçu comme un modèle pour les idées philosophiques sur lesquelles repose l'œuvre de Vanmechelen. Labiomista accueille son atelier, le siège de sa fondation et l'Université Ouverte de la Diversité. 

 

C'est un lieu qui dispose à la fois de l'espace physique et mental nécessaire à l'épanouissement de la diversité biologique et culturelle. 

7 images
Labiomista - Koen Vanmechelen © Kris Vervaeke

Le site est également le lieu où vivent et se reproduisent les animaux de l'artiste. Dans le parc, les visiteurs croisent des chameaux, des alpagas et évidemment des poulets. À mi-parcours du parc, les visiteurs ont la possibilité de faire une pause au LabOvo, un pavillon d'éducation et de soins aux animaux. 

7 images
Labiomista - Koen Vanmechelen © Jeroen Verrecht

Labiomista en est à sa deuxième saison, le parc est rouvert au public depuis le 09 juin. Une saison"placée sous les signes du lien, de l’énergie et de la guérison". Une thématique inspirée de la période de confinement. L’artiste a aussi profité du confinement pour lancer une plateforme numérique et le podcast ‘The Battery Channel’. Ce musée en plein air, présente quelques nouvelles installations comme ‘Integration’, exposée sur la pelouse derrière Villa OpUnDi. 

De nouveaux animaux augmentent la diversité de Labiomista : un dromadaire nouveau-né, deux cigognes noires et quelques lamas. La vedette est le lama Winter dont les anticorps servent de base au scientifique Xavier Saelens dans sa recherche d’un remède au COVID-19. “ La nature est d’une richesse infinie. Ce projet est un bel exemple de l’interpénétration entre l’art, la science, la nature et les droits de l’homme.”

7 images
Labiomista - Koen Vanmechelen © jeroen verrecht

Des ruches pour les apiculteurs locaux 

Pour le projet ME,BEE &TREE, Koen Vanmechelen a dessiné les plans d'un rucher (un ensemble de ruches d'abeilles) construit par des jeunes du collège Atlas qui accueille les  abeilles d’apiculteurs locaux. Un projet sur la connexion, l’abeille étant un agent de pollinisation. Un pont aérien de douce tentation d'après les mots de l'artiste.   

Architecture contemporaine

Tant l'atelier que le remarquable bâtiment d'accueil sont des créations de l'architecte suisse Mario Botta. La résidence du directeur du zoo restaurée et un pavillon panoramique au milieu d'un parc complètent le site.

7 images
Labiomista - The Ark © Enrico Cano

INFOS PRATIQUES

La nouvelle saison de LABIOMISTA s’étendra du 9 juin au 8 novembre 2020.

Horaires :
Du 9 juin à fin septembre : du mardi au dimanche de 10 à 17 heures
(le parc est ouvert jusqu’à 19 heures)
Octobre-novembre du mardi au dimanche de 10 à 16 heures
(le parc est ouvert jusqu’à 18 heures)
Fermé le lundi (sauf les lundis fériés)

Adresse : Marcel Habetslaan 50, 3600 Genk


Tickets : Les visiteurs doivent commander leur billet en ligne à l'avance, il ne sera pas possible d’acheter un billet au guichet.

Toutes les informations pratiques sont à retrouver sur www.labiomista.be