Mons poursuit sa métamorphose culturelle

BAM, Mons
BAM, Mons - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Mons, Capitale Européenne de la Culture en 2015, poursuit sa métamorphose culturelle avec la fondation héritière "Mons 2025".

Les temps forts de la programmation 2017-2018 ont été annoncés vendredi aux Halles du Manège. La cité du Doudou revendique son label de "Capitale Culturelle".

Depuis le 12 décembre 2015 et la grande cérémonie de clôture de Mons 2015, les feux de la rampe se sont éteints sur Mons, Capitale Européenne de la Culture pendant un an. Les bilans chiffrés présentés par les instances de Mons 2015 continuent toutefois de montrer les preuves d'un nouvel engouement culturel pluriel, à Mons même, dans les territoires autour de Mons. Ainsi, les musées ont été visités par 120.000 personnes en 2016 et l'Office du Tourisme annonce une hausse de fréquentation de 30%.

Un an et demi après la fin de Mons 2015, les instances culturelles de Mons ont annoncé vendredi un nouveau projet culturel, héritier direct de Mons 2015. Ce projet est articulé autour d'une véritable coopérative formée par la Fondation Mons 2025, qui a succédé à la Fondation Mons 2015, le pôle culturel "Mars", "Mons Arts de la Scène", ainsi que le pôle muséal de Mons.

Plusieurs événements ont ainsi été annoncés pour les prochains mois: la grande exposition au Musée des Beaux-Arts de Mons (BAM) sera consacrée à l'artiste avant-gardiste française Niki de Saint Phalle sous le thème "Ici tout est possible" du 15 septembre 2018 au 13 janvier 2019. De nombreuses manifestations ponctueront par ailleurs le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale. Les territoires de Mons et de leurs citoyens sont ainsi impliqués dans la deuxième édition du "Grand Huit", dont les prémices ont été lancés en septembre 2016 et dont les manifestations s'étaleront en cinq rendez-vous culturels et festifs sur des thématiques différentes du 23 septembre 2017 jusqu'au 10 juin 2018 dans les différentes communes de Mons.

"Mons doit revendiquer sont double titre de Capitale Européenne de la Culture en 2015 et de Capitale Culturelle de la Fédération Wallonie-Bruxelles depuis 2002", ont indiqué vendredi les instances montoises. "Il faut tout faire pour faire perdurer notre notoriété européenne: Mons, depuis 2015, est reconnue comme destination culturelle."