Mons 2015, Verlaine, Cellule 252

Verlaine 33.
Verlaine 33. - © Andy Craps / Mons 2015

Après l’affaire de Bruxelles où le Prince des Poètes, ivre, tire sur Rimbaud, Verlaine passera devant le tribunal correctionnel et sera écroué à la prison de Mons. Bernard Bousmanne, le conservateur du département des manuscrits à la Bibliothèque royale, a rassemblé entre autres les documents qui ont trait à l’affaire de Bruxelles et au procès. L’exposition Verlaine, Cellule 252 montre le revolver, mais aussi des lettres d’amour, le manuscrit autographe des Fêtes galantes. Le Musée d’Orsay a prêté le célèbre tableau d’Henri Fantin-Latour Le coin de table et Bernard Bousmanne a découvert une photo inédite de Paul Verlaine, jeune, qui voulait séduire sa cousine. Le jeune homme âgé de vingt ans est assez beau. L’image diffère de la représentation d’un homme vieux avant l’âge, affalé dans les bistrots et noyé dans l’absinthe.

 

Bernard Bousmanne, le commissaire de l’exposition, est au micro de Pascal Goffaux.

"Verlaine. Cellule 252" au BAM de Mons jusqu'au 24 janvier 2016.