Monaco : 10.000 objets de l'Hôtel de Paris aux enchères en janvier

L'Hôtel de Paris, à Monaco
L'Hôtel de Paris, à Monaco - © Tous droits réservés

L'Hôtel de Paris, célèbre palace monégasque qui fermera dimanche ses portes pour amorcer quatre ans de travaux majeurs, organise fin janvier la vente aux enchères de 10.000 objets.

Lits, tables, chaises, canapés, lustres, rideaux, reproductions, assiettes, bibelots ou peignoirs de bain: les amateurs pourront s'approprier un petit morceau de l'hôtel cinq étoiles, entre les 25 et 28 janvier.

Certains des 10.000 objets, répartis en quelque 3.000 lots, seront exposés durant les quatre jours précédents.
L'ensemble devrait s'envoler pour au moins un million d'euros, estime la maison de ventes Artcurial.

"Les oeuvres à caractère historique n'ont pas vocation à être vendues. Chaque grand palace se fait un honneur de les réintégrer après travaux", précise toutefois François Tajan, son co-président.

Artcurial, qui a notamment organisé la vente des mobiliers du Crillon et du Plaza Athénée à Paris, note que 100% des lots sont partis.

Les lots à Monaco peuvent attirer les fétichistes du palace ou de l'image de luxe de la principauté.

Têtes couronnées et célébrités, comme les joueurs invétérés Winston Churchill et Sarah Bernhardt, ont séjourné dans ce fleuron de la Société des Bains de Mer (SBM).

L'actuelle suite "Winston Churchill" (1959) avec des vues à 180 degrés sur Monaco, hébergeait à la fin de sa vie l'ancien Premier ministre britannique, invité par le milliardaire Aristote Onassis (actionnaire de la SBM).

Les enchérisseurs pourront notamment acheter tout le mobilier de facture moderne de la suite ainsi que des photos encadrées montrant Churchill à Monaco. Le chevalet avec lequel il s'adonnait à la peinture sur les terrasses de la suite passera également sous le marteau.

Charlotte Lubert-Notari, responsable du patrimoine historique de la SBM, a effectivement veillé durant l'inventaire à garder la plupart des rares objets historiques de l'hôtel, comme le piano d'un compositeur monégasque.

La rénovation de l'hôtel ne concerne pas les parties les plus somptueuses situées au rez-de-chaussée ainsi que 40 chambres (sur un total de 182). L'immense hall Belle époque datant de 1909 ne sera pas concerné par les travaux et les enchères, ni le "bar américain" attenant ou le "Louis XV", restaurant triplement étoilé d'Alain Ducasse.

Les derniers clients quitteront l'hôtel dimanche à 14h pour laisser place à des travaux préparatoires.
L'Hôtel de Paris rouvrira partiellement le 15 décembre avec 40 chambres. Mais la réouverture complète attendra septembre 2018. Le palace comptera alors une cour-jardin ou encore une "villa sur le toit" avec jardin et piscine.

Le palace inauguré voici 150 ans était l'un des rares établissements doté de salles de bains et d'un éclairage au gaz. Il a connu depuis lors d'innombrables restructurations.

 

AFP Relax News