Microscopie du banc, au CIVA

Microscopie du banc, au CIVA
Microscopie du banc, au CIVA - © RTBF Pascal Goffaux 2018

Le Centre International pour la Ville, l’Architecture et le paysage met le banc au centre d’une exposition. Ce projet, inspiré par le livre de Michael Jabok, Poétique du banc,  envisage la plus petite unité construite partageable, selon les mots de la curatrice Aline Gheysens, comme un objet propice à l’introspection et à la rencontre. Le banc qui permet une bulle de méditation, ouvre ainsi un espace de sociabilité.

Le banc est aussi un petit observatoire qui offre un point de vue sur la ville. L’exposition rassemble des bancs d’artistes.

Le spécimen imaginé par Ann Veronica Janssens surprend. La surface sombre et lisse est recouverte d’une laque thermosensible qui réagit à la température du corps et laisse une trace de nos fesses qui disparaît progressivement après le passage de la personne.

Un cabinet des absents présente une archéologie visuelle du banc complétée par un inventaire photographique non exhaustif des bancs de Bruxelles.

Le film, The Social Life of Small Urban Spaces (1988) de William H. Whyte clôt la visite.