Marie Wabbes, Images d'enfance

Marie Wabbes à la Bibliotheca Wittockiana
3 images
Marie Wabbes à la Bibliotheca Wittockiana - © DR

Marie Wabbes illustre avec grâce la littérature jeunesse.

Elle est née en 1934 à Bruxelles. Elle étudie l’illustration à La Cambre, Ecole nationale supérieure des Arts visuels à Bruxelles. Elle collabore au journal Le Soir, sous le pseudonyme de Florence, de 1953 à 1968. Florence écrit et dessine et illustre des reportages. En 1960, elle épouse l’architecte et designer Jules Wabbes. Elle commence à écrire des livres pour enfants en 1963. Les albums sont publiés à l’Ecole des Loisirs à Paris et dans des maisons d’éditions en Angleterre et aux Etats-Unis.

Veuve en 1974, Marie Wabbes élève ses quatre enfants. La littérature jeunesse nourrit peu l’auteure. Elle peint des portraits d’enfants et des ours en peluche. Les vieux ours ont une âme. Les portraits d’ours sont exposés à la galerie Pierre Vanderborgt à Bruxelles en 1986. D’autres expositions se succèdent à Paris, Londres et New-York. Le succès sourit à Marie Wabbes. Les livres se multiplient. Les thèmes traduisent le regard d’une auteure sensible et malicieuse.

La nature bienfaisante, le monde émerveillé de l’enfance, mais aussi ses parts d’ombre, l’éducation du regard, la rencontre de l’autre, l’écoute de la différence, l’immigration, … Marie Wabbes abordent sans gravité l’essentiel de la vie. Elle anoblit l’illustration et elle inscrit dans le regard de l’enfant des images simples et évidentes qui le rendent conscient de voir et d’habiter un monde réel. L’imagination ne fait défaut.

Le Lapin s’échappe d’un tissu dessiné pour la maison Dujardin. Le Cochon rose trouve refuge chez Walker, un des éditeurs indépendants les plus importants de la littérature jeunesse en Grande Bretagne. Les fruits, les légumes sont dans un panier dessinés, prêts à être dévorés par un lecteur papivore.

Marie Wabbes a conçu des livres destinés aux enfants africains. Elle a mené des stages de formation au métier d’illustrateur en RDC et au Cameroun.

Images d’enfance est une exposition que le visiteur de la Bibliotheca Wittockiana traverse comme un jardin plein de couleurs et de senteurs.

A voir jusqu’au 25 septembre à la Wittockiana, 23 rue du Bemel à Bruxelles.

 

Marie Wabbes est au micro de Pascal Goffaux