Magritte, Fantin-Latour, Kahlo: les expos peinture de la rentrée parisienne

Henri Fantin-Latour, 1872, huile sur toile. "Fantin Latour à fleur de peau" du 14 septembre 2016 au 12 février 2017 au Musée du Luxembourg.
4 images
Henri Fantin-Latour, 1872, huile sur toile. "Fantin Latour à fleur de peau" du 14 septembre 2016 au 12 février 2017 au Musée du Luxembourg. - © Hervé Lewandowski / RMN-GP

De l'art moderne mexicain à la richesse de la collection Chtchoukine en passant par le surréaliste Magritte, voici cinq expositions de la capitale à ne pas manquer au retour des vacances.

"Magritte, la trahison des images", du 21 septembre 2016 au 23 janvier 2017 au Centre Pompidou

L'œuvre de l'artiste belge René Magritte s'expose au Centre Pompidou, qui annonce une sélection exceptionnelle d'œuvres emblématiques ou moins connues, issues d'importantes collections privées et publiques.

"Picasso-Giacometti", du 4 octobre 2016 au 5 février 2017 au musée Picasso

En collaboration avec la Fondation Alberto et Annette Giacometti, le musée Picasso mettra en lumière les relations entretenues par Pablo Picasso et Alberto Giacometti, à travers des archives privées des deux artistes.

"Icônes de l'art moderne La collection Chtchoukine", du 22 octobre 2016 au 20 février 2017 à la Fondation Louis Vuitton

La Fondation Vuitton accueillera à la rentrée un hôte de marque: la collection Chtchoukine. Derrière ce nom se cache Sergeï Chtchoukine, un collectionneur russe d'art moderne français du XXe siècle. Grâce aux participations du Musée d'Etat de l'Ermitage et du Musée d'Etat des Beaux-Arts Pouchkine, près de 130 pièces signées Monet, Van Gogh, Picasso ou encore Degas, Renoir Rousseau et Toulouse Lautrec seront présentées.

"Mexique 1900 - 1950 Diego Rivera, Frida Kahlo, José Clemente Orozco...", du 5 octobre 2016 au 23 janvier 2017 au Grand Palais

Pour la première fois en France, une exposition va dresser un portrait de l'art moderne mexicain, de la Révolution jusqu'au milieu du XXe siècle. Au programme, des grands noms comme Diego Rivera et Frida Kahlo, mais aussi des moins connus comme Rosa Rolanda ou Nahui Ollin. Les visiteurs pourront aussi découvrir l'art académique du XIXe siècle.

"Fantin-Latour à fleur de peau", du 14 septembre 2016 au 12 février 2017 au Musée du Luxembourg

Il s'agit de la première rétrospective consacrée au peintre du XIXe siècle, depuis l'exposition qui lui avait été dédiée au Grand Palais en 1982. Elle se chargera de souligner les œuvres les plus emblématiques de l'artiste, connu pour ses natures mortes et ses portraits de groupe.