Londres : la Tour Orbit d'Anish Kapoor abritera un toboggan géant

Une maquette du toboggan en haut de la Tour Orbit
2 images
Une maquette du toboggan en haut de la Tour Orbit - © London Legacy Development Corporation

La sculpture la plus haute du Royaume-Uni, conçue par Anish Kapoor pour l'Olympic Park de Londres, deviendra aussi le toboggan le plus long de la planète, lorsqu'il sera inauguré au printemps 2016.

L'Orbit est une tour de 114,5 m de hauteur, conçue par le célèbre sculpteur Anish Kapoor et Cecil Balmond, qui offre une vue imprenable sur la ville et le Stade olympique grâce à deux plates-formes d'observation et à des systèmes innovants de miroirs pivotants.

Cette tour ondoyante en acier est devenue le symbole des Jeux Olympiques de 2012. On peut accéder à ses deux plates-formes d'observation (à 76 m et 80 m) par ascenseur et escalier pour admirer les buildings de Londres à une trentaine de kilomètres de là, mais aussi le parc olympique à ses pieds.

Annoncé le 28 juillet, un projet de toboggan géant, de 178 m de long et 76 m de hauteur, verra le jour, reliant la première plate-forme d'observation de la tour sponsorisée par Arcelor Mittal et le sol.

Cette attraction sera conçue à partir de tubes d'acier qui viendront s'enrouler autour du treillage de la structure. Les amateurs de sensations fortes pourront descendre en effectuant des pointes de vitesse de 6 mètres par seconde. La descente ne devrait pas durer plus de 40 secondes.

Il faut aujourd'hui débourser 10£ pour visiter la structure mais il faudra ajouter 5£ pour les personnes qui voudront redescendre par le toboggan, une fois l'ajout de structure terminé.

Le Queen Elizabeth Olympic Park continue d'attirer de nombreux touristes, et des Londoniens. Cette attraction devrait permettre d'attirer un nouveau type de visiteurs.

En mai, un cabinet d'architectes avait été choisi pour concevoir un nouveau complexe culturel et universitaire à proximité du parc olympique, dans le cadre du vaste projet "Olympicopolis". L'University of the Arts London, le musée Victoria and Albert et le théâtre Sadler's Wells sont des partenaires du projet qui pourrait aussi comprendre à terme un musée Smithsonian, le premier inauguré par la vénérable institution en dehors des États-Unis.