Liège: ouverture officielle du Trinkhall museum ce jeudi

Le bateau réalisé par Alain Meert, un des artistes phare des ateliers du Creahm Liège auquel le Trinkhall est intimement lié.
5 images
Le bateau réalisé par Alain Meert, un des artistes phare des ateliers du Creahm Liège auquel le Trinkhall est intimement lié. - © DR

A Liège, après près de trois ans de travaux d'extension et de rénovation, le public va pouvoir, dès ce jeudi, le 18 juin, enfin franchir les portes du Trinkhall museum, anciennement MADmusée, musée d'arts différenciés. La majorité des oeuvres exposées ayant été réalisées par des artistes porteurs d'un handicap mental.

Une entr'ouverture, avec un public restreint

Le musée aurait dû ouvrir ses portes au printemps mais le Covid a retardé le projet. Et c'est d'abord en nombre limité que seront conviés les visiteurs. Ceux-ci pourront notamment découvrir "Visages/Frontières", une vaste exposition qui prendra place jusqu'en septembre 2021, consacrée à la thématique des visages.

"Le visage", thème annuel de cette exposition

Il rit, il pleure, il grimace, il s'étonne, c'est toute la puissance de l'expression des mondes fragiles. Le thème annuel de cette exposition est le visage. Chacun d'entre-eux traverse des frontières de l'identité. Carl Havelange, directeur artistique du Trinkhall museum: "Il s'agit du visage, mais du visage qui n'est pas traité de la manière célébrative tel que le portrait traditionnel, mais qui manifeste plutôt les troubles du visage, le questionnement sur le visage. Les visages de la collection, les visages que nous exposons se dédoublent, s'effacent, se fondent dans l'environnement".

Quand les arts différenciés deviennent les arts situés

Pour sa première saison, le Trinkhall expose donc une bonne centaine de portraits provenant de la collection internationale de ce musée d'art contemporain dont la notion d'arts dit "situés" se substitue désormais à celle d'arts différenciés. Carl Havelange: "Quand on observe la collection, on ne reconnait à aucun moment une esthétique qui serait exclusivement propre au handicap mental. Il n'y a pas d'esthétique du handicap mental. Et même s'il y a des récurrences, elles sont plutôt liées aux dispositifs de création qu'au génie propre du handicap mental. Nous voulons donc impérativement désancrer ce type de création de toute stigmatisation qui associerait handicap mental à un type de création particulière. Et c'est de là que nait la politique muséale qui est celle maintenant du Trinkhall".

Parmi ces œuvres, le tableau de John Bresslin, un Écossais dont on ne connait pas grand chose.

"Chacune des œuvres que nous exposons invite à l'imagination" explique Carl Havelange. "Alors qui voyons-nous ici? On y voit peut-être Cronos qui dévore ses enfants. On y voit en tout cas l'intelligence de la forme et des pigments déposés avec quelle grâce sur la toile".

Le rez-de-chaussée du Trinkhall est quant à lui un espace d'expositions temporaires. En guise d'ouverture, un incroyable bateau, un galion fait de carton, de papiers et d'objets insolites. Une œuvre réalisée par Alain Meert, un des artistes phares des ateliers du Creahm Liège auquel le Trinkhall est intimement lié.

Le bâtiment initial date des années 60

Les deux architectes qui ont conçu ce musée sont partis du bâtiment initial des années 60, le Trinkhall. En allemand, trinken signifie boire. Il s'agissait d'un endroit de loisirs et de détente.

Plus récemment, c'était donc le MADmusée. Aujourd'hui, toujours planté dans le parc d'Avroy, au centre de Liège, il devient le Trinkhall museum. Brigitte Masssart, architecte au bureau Beguin-Massart: "Le bâtiment original des années 60 a été englobé dans une enveloppe qui ondule autour de ce bâtiment. Cette enveloppe permet de capter une lumière exceptionnelle qui baigne le musée en entier".

Des visites sur réservation

Notez que dès ce 18 juin, l'entrée se fera exclusivement sur réservation, du mercredi au dimanche, pour un nombre de 15 personnes par visite. Le Trinkhall Café, quant à lui, sera à nouveau ouvert au public dès ce vendredi.

L'inauguration officielle du Trinkhall devrait avoir lieu en septembre prochain.