Les travaux du Grognon temporairement gelés à la suite des découvertes archéologiques

Les travaux du Grognon temporairement gelés à la suite des découvertes archéologiques
Les travaux du Grognon temporairement gelés à la suite des découvertes archéologiques - © BELGA

À la suite des découvertes archéologiques récentes et inédites sur le site de la Confluence, dit "Grognon", à Namur, les archéologues ont sollicité un gel du chantier en cours pour une durée de plusieurs mois, a indiqué Dominique Bosquet, archéologue en charge des fouilles, confirmant une information diffusée par L'Avenir. "Le gel de chantier sera de grand maximum cinq mois, mais nous sommes en train de réfléchir à un scénario afin de limiter le plus possible la durée de ce gel", a-t-il précisé.

Au mois d'octobre, l'équipe archéologique faisait état de deux découvertes inédites: un atelier de poterie et ce qui s'apparentait alors à un temple religieux, voire un monument funéraire. D'après les dernières analyses, il s'agirait d'un sanctuaire romain, soit une découverte qui mérite une attention plus longue que prévue.

"Nous avons besoin de plus de temps pour exploiter ces découvertes le plus correctement possible", a commenté l'archéologue. Ce travail ne peut cependant pas se faire en cohabitant avec le chantier du futur parking souterrain.

Ce gel, accepté par la Ville, devrait débuter à la mi-janvier, à la fin de la phase actuelle des travaux. La durée du gel n'a pas encore été fixée, mais sera de maximum cinq mois, "pas un jour de plus", assure-t-il.