Les reflets de Jean-Paul Lespagnard

Le Musée Mode et Dentelle de la ville de Bruxelles met à l’honneur jusqu’au 15 avril 2018 le styliste belge Jean-Paul Lespagnard
10 images
Le Musée Mode et Dentelle de la ville de Bruxelles met à l’honneur jusqu’au 15 avril 2018 le styliste belge Jean-Paul Lespagnard - © DR

Le Musée Mode et Dentelle de la ville de Bruxelles met à l’honneur jusqu’au 15 avril 2018 le styliste belge Jean-Paul Lespagnard.

Ce fils de camionneur, né à Liège en 1979, a baigné dans une culture populaire. Les références au carnaval de Binche et au Manneken-Pis sont présentes dans l’exposition.

Reflection est conçue comme un jeu de correspondance par reflets interposés entre des objets anodins qui côtoient des œuvres d’artistes contemporains et les collections du styliste. L’espace de l’exposition saturé de vitrines multiplie les reflets et confond les images de toutes les choses qui nourrissent l’imaginaire de Jean-Paul Lespagnard : un balloon dog de Jeff Koons, une bonbonne de gaz de Wim Delvoye, décorée comme une faïence de Delft, une bouteille de Coca-Cola, un robot-tirelire en faïence argentée, une pochette de 33 tours de Chantal Goya qui apparaît dans un bocal en verre parmi des bonbons acidulés ou un chapelet de saucisses qui pourrait inspirer au styliste la confection d’un chapeau.

Le spectateur s’amuse à assembler les objets et leurs reflets, les formes et les couleurs. En mixant le tout, il s’approche de l’univers pop et baroque qui fait le style inimitable de Jean-Paul Lespagnard. Les collections sont présentées sur un autre plateau.