Les quatre expositions que les fashionistas ne devront pas rater à Paris

L'exposition "Je suis couturier" consacré au défunt couturier Azzedine Alaïa
4 images
L'exposition "Je suis couturier" consacré au défunt couturier Azzedine Alaïa - © ALAIN JOCARD/AFP

Après les fashion weeks de New York, Londres et Milan, a débuté hier celle de Paris. Entre deux défilés, les fashionistas hexagonales et venues d'ailleurs auront tout le loisir de découvrir quelques expositions dans la capitale, afin de se repaître de mode et d'autres arts visuels.

"Azzedine Alaïa : Je suis couturier" jusqu'au 10 juin 2018, Galerie Azzedine Alaïa 

Disparu le 18 novembre à 82 ans, le couturier Azzedine Alaïa était une figure de la mode française. Un hommage lui est rendu jusqu'au 10 juin prochain dans sa galerie du Marais, à travers une exposition compilant 41 de ses plus belles robes.

"Constance Guisset Design, Actio!" jusqu'au 11 mars 2018 au musée des Arts décoratifs de Paris
Jusqu'au 11 mars 2018, le musée des Arts décoratifs de Paris invite la designer française Constance Guisset à travers une rétrospective rendant hommage à dix ans de créations en son nom propre, mais aussi pour d'autres maisons d'édition comme Petite Friture, Moustache, Matière Grise ou encore Louis Vuitton.

"De Calder à Koons, Bijoux d'Artistes, la collection idéale de Diane Venet", du 7 mars au 8 juillet 2018, aux Arts décoratifs à Paris
Voilà près de 30 ans que Diane Venet collectionne des bijoux d'artistes. Une collection, forte de 230 pièces, qui sera exposée aux côtés d'autres joyaux issus de prêts de galeries, mais aussi de collectionneurs et de familles d'artistes, au musée des Arts décoratifs. Près de 150 artistes seront de la partie, comme Niki de Saint Phalle, Salvador Dali ou encore Pablo Picasso.

"Margiela/Galliera, 1989-2009" du 3 mars au 15 juillet 2018 au Palais Galliera à Paris
Il s'agit de la toute première rétrospective consacrée au créateur belge Martin Margiela à Paris. Celle-ci retracera sa carrière, du printemps-été 1989 au printemps-été 2009. Au programme, plus de 130 silhouettes, mais aussi des vidéos de défilés, des archives et des installations spéciales.