Les petites histoires de l’Histoire de l’Art racontées aux enfants

Depuis le début du confinement, le site Raconte-moi Artips vous propose chaque jour une petite histoire véridique et vérifiée sur l’histoire de l’art, à raconter aux enfants.

5 images
"Raconte-moi Artips" vous propose chaque jour une petite histoire adaptée aux enfants, pour découvrir en s'amusant. © Artips

Une manière amusante de découvrir peintres, sculpteurs, architectes, écrivains, et artistes au sens large par le petit bout de la lorgnette.

On y apprend par exemple comment un petit garçon a réussi à faire ériger une statue de Dark Vador sur la cathédrale de Washington, comment un facteur à bâti pierre par pierre un palais fantasmagorique qui finira classé dans son jardin, qu’une énorme statue d’éléphant avec appartements royaux et salle du trône devait orner la place de l’Etoile à Paris, ou comment, à Livourne, des plaisantins ont réussi à faire croire aux experts d’art que leurs statues étaient de la main de Modigliani.

Chaque anecdote est dotée d’un sous-titre à la manière de la Comtesse de Ségur : "Où l’on découvre…", et commence bien entendu par "Il était une fois". Mais c’est à peu près tout ce qu’il y a de classique dans ces récits. Et c’est bien là que ça en devient réjouissant.

Même lorsque l’on nous parle d’artistes célèbres et bien établis, c’est toujours au moyen d’une anecdote étonnante, qui nous fait voir l’artiste et son œuvre avec un œil nouveau, et donne envie d’en savoir plus et de se replonger dans son univers.

On apprend ainsi que Monet avait beaucoup de culot, que Delacroix peignait plus vite que son ombre, que Camille Claudel était une enfant très douée, et que si Cézanne peignait des pommes, c’est grâce à Emile Zola.

5 images
Rideau, Cruchon et Compotier (1893-1894) – Paul Cézanne. © BelgaImage – Sotheby

En bonus, l’illustration de chaque histoire à colorier est offerte à télécharger.

Voici donc une excellente façon de s’évader tout en découvrant de grands classiques de l’histoire de l’art ou de drôles d’artistes, pour les enfants… Mais pas que.