Les musées montois ont bien profité du mois de juillet

Les touristes sont restés fidèles à Mons pendant le mois de juillet. Les instances montoises ont indiqué, vendredi, que la ville n'a pas perdu son pouvoir d'attraction touristique et culturelle, malgré les mesures relatives à la crise sanitaire.

Près de 4.500 visiteurs extérieurs se sont rendus à l'Office du tourisme de la ville de Mons en juillet, ont indiqué vendredi les instances communales. Le chiffre, du même niveau qu'en 2018, affiche néanmoins une perte d'un millier de visiteurs par rapport à 2019.

"Les chiffres restent donc positifs par rapport aux autres villes du pays et témoignent d'une reprise encourageante du secteur touristique", ont commenté les instances communales. La France reste le pays dominant dans la clientèle touristique internationale et représente 56% des touristes étrangers. Les autres publics, notamment de Grande-Bretagne, d'Allemagne, des Pays-Bas ou encore d'Espagne sont stables.

Les musées montois affichent, eux aussi, une belle santé, à l'image de la "Maison Van Gogh" à Cuesmes - qui annonce déjà 20% de visiteurs en plus par rapport à 2019 -, du "Silex's" à Spiennes (+35%), du Musée des Beaux-Arts (BAM) avec l'exposition temporaire "L'école de Mons" (+50%). L'exposition du photographe Yann-Arthus Bertrand a, quant à elle, attiré près de 15.000 visiteurs en juillet.