Les Miroirs avec Myriam Louyest

Myriam Louyest, Verre et Résine, ancienne piscine de Mouscron
Myriam Louyest, Verre et Résine, ancienne piscine de Mouscron - © Myriam Louyest

Le Parc d’Enghien présente Miroirs, une exposition d’art contemporain, ouverte jusqu’au 18 septembre. Dix artistes abordent un thème riche en déclinaisons. Le miroir réfléchit une image. Il reflète une portion du réel. Il est un cadre qui enserre et aplatit la réalité. Les artistes jouent sur le reflet ou sur la symétrie. Ils proposent une traversée du miroir pour appréhender le monde d’un autre regard. Le patrimoine architectural offre divers lieux d’intervention dans le parc : la chapelle castrale et la crypte, les écuries, le pavillon chinois et son double, le souterrain et la cave …

L’artiste Myriam Louyest est à l’origine du projet. Elle a eu l’idée de monter cette exposition dans ce magnifique écrin de verdure et de rassembler quelques talentueux artistes aptes à faire miroiter le thème. Myriam Louyest est une plasticienne qui utilise le verre et la résine époxy. Elle investit la chapelle castrale avec une installation intitulé Bleu. La couleur se mêle à transparence du verre. Des petites bulles d’air dans le verre apportent une légèreté à la matière. La résine époxy déposée par fines couches au creux de deux vasques en verre suggère un miroir d’eau. L’installation respecte l’ordonnance symétrique de la chapelle. Les vasques sont disposées au sol, de part et d’autre de l’autel. Un volume en verre déposé au centre de la table d’autel rappelle la pierre consacrée qui était enchâssée dans la table, lors de la dédicace du sanctuaire. Un triptyque de verre occupe l’espace d’un retable absent. Deux fenêtres opaques de la même tonalité bleue gardent le mystère de la réflexion, aux cotés nord et sud de la chapelle. Bleu est l’œuvre d’une artiste de l’art construit qui renoue avec la spiritualité des pionniers de l’abstraction géométrique.

Myriam Louyest est au micro de Pascal Goffaux.