Les "Fêtes de la Gratuité" dans les musées célèbrent leurs cinq ans

Maison Erasme, Anderlecht
Maison Erasme, Anderlecht - © YORICK JANSENS - BELGAIMAGE

Les "Fêtes de la Gratuité" dans les musées, le premier dimanche de chaque mois, fêtent leurs cinq ans. Le bilan est plutôt positif puisque cette mesure s'accompagne d'une hausse de la fréquentation des lieux culturels, se réjouit jeudi dans un communiqué son initiateur, l'association Arts&Publics. En cinq ans, le nombre de musées partenaires est passé de 44 à 150.

Organisées les premiers dimanches du mois à l'initiative d'Arts&Publics avec ses musées partenaires, les "Fêtes de la Gratuité" sont devenues des événements à part entière.

Mise en place il y a cinq ans, la gratuité a permis l'élargissement du public et un accès plus démocratique aux divers patrimoines culturels.

Ces entrées libres sont bénéfiques pour les musées, dont le nombre de visiteurs augmente de façon significative. "Le Bois du Cazier a reçu jusqu'à onze fois plus de personnes que d'habitude, et lors du premier dimanche d'octobre, le musée des sciences naturelles de Mons a vu son affluence multipliée par huit", se félicite Arts&Publics.

Dès le dimanche 4 février, la programmation mensuelle des Fêtes de la gratuité 2018 reprend son cours. Le mois prochain, c'est le Musée Juif de Belgique qui sera à l'honneur avec de multiples activités.

Le programme complet de la saison 2018 est disponible sur le site d'Arts&Publics.