Les expositions de la rentrée à ne pas manquer en France

"Orlan, Strip-Tease des cellules jusqu'à l'os", du 16 septembre au 13 décembre 2015 au Centre des Arts d'Enghien-les-Bains
2 images
"Orlan, Strip-Tease des cellules jusqu'à l'os", du 16 septembre au 13 décembre 2015 au Centre des Arts d'Enghien-les-Bains - © Orlan

Multiplier les week-ends improvisés, est l'un des meilleurs antidotes au blues de rentrée. État des lieux des expositions à visiter entre deux virées.

"Orlan, Strip-Tease des cellules jusqu'à l'os", du 16 septembre au 13 décembre 2015 au Centre des Arts d'Enghien-les-Bains

Connue pour son oeuvre "Baiser" présentée à la Fiac de 1977, l'artiste française a toujours interrogé le statut du corps dans la société. Pour la rentrée, le centre des arts d'Enghien-les-Bains (Val-d'Oise) invite à la découverte de l'univers d'Orlan à travers une exposition qui évoque le corps en tant que "territoire d'expérimentations artistiques et d'hybridations biologiques" et ce, à travers un panel d'oeuvres, allant de la vidéo, à l'impression numérique.

"Tristan Tzara, l'Homme approximatif" du 24 septembre 2015 au 17 janvier 2016 au Musée d'art moderne et contemporain de Strasbourg (Bas-Rhin)

Le musée strasbourgeois dédie une exposition au poète, écrivain d'art et collectionneur associé au mouvement Dada. Reconnue d'intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication/Direction générale des patrimoines/Service des musées de France, elle propose un retour sur sa vie, à travers 450 oeuvres d'artistes que l'auteur a côtoyés, ainsi qu'une sélection de documents portant sur sa personnalité.

"Joie de vivre" du 26 septembre au 17 janvier à Lille au Palais des Beaux Arts

Le Palais des Beaux Arts de Lille (Nord) s'offre sa toute première exposition thématique autour de la "Joie de vivre". Une idée déclinée dans l'art de l'antiquité jusqu'à l'art contemporain, mais aussi à travers cinq sections. La première évoquera le lien entre soleil, paysage idyllique et la joie, et la deuxième se concentrera sur les petits bonheurs de la vie. Seront aussi soulignés les liens entre amoureux, amis, les fêtes, mais aussi la joie par le corps à travers l'amour et le rire. Outre l'installation de ces oeuvres d'art, les visiteurs découvriront des salles consacrées aux "feel good movies" et "feel good songs", ces films et chansons qui rendent heureux.

"Cosa Mentale, Art et télépathie au XXe siècle" du 28 octobre 2015 au 28 mars 2016 au Centre Pompidou-Metz

L'antenne mosellane du Centre Pompidou revisite l'histoire de l'art depuis 1880 à nos jours en soulignant la fascination des artistes pour la transmission des pensées et de l'émotion. Elle explore de ce fait la dimension télépathique de l'art au XXe siècle. Parmi les oeuvres exposées, on retrouvera celles d'Edvard Munch, Joan Miro ou encore Vassily Kandinsky. L'exposition présentera aussi les liens entre l'étude de la psychologie et l'essor des télécommunications.

"Dansez, embrassez qui vous voudrez" du 5 décembre 2015 au 29 février 2016 au Louvre-Lens

Le Louvre-Lens, dans le Pas-de-Calais, nous fait redécouvrir le temps d'une exposition les fêtes galantes du XVIIIe siècle, mises en image par le peintre Antoine Watteau. Immortalisée sur la toile par foule d'autres peintres, la fête galante a aussi servi de sujets aux manufactures de porcelaines, dont celles de Sèvres. Au programme, une ambiance champêtre, où de jeunes gens élégants s'adonnent à des loisirs raffinés à travers plus de 200 oeuvres.