Les Etats-Unis rendent à l'Irak des trésors pillés pendant l'occupation

De la vaisselle en verre, des bas-reliefs en argile, des pointes de lance en bronze et des haches saisis aux Etats-Unis ont été exposés au consulat d'Irak à Washington avant d'être expédiés à Bagdad.

Parmi eux figure une extraordinaire tête de lamassu assyrien, taureau ailé à tête humaine datant de 700 avant J-C et estimée à 2 millions de dollars. La tête avait été volée dans un palais du roi Sargon II à Ninive, dans le nord de l'Irak, où des jihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont détruit récemment de nombreuses pièces parmi lesquelles une tête tout à fait semblable à celle retrouvée aux Etats-Unis.

L'EI, qui contrôle de large pans de territoires dans le nord de l'Irak et de la Syrie, s'est livré à "un nettoyage culturel" en rasant une partie des vestiges de la Mésopotamie antique, selon les Nations unies, ou en revendant des pièces au marché noir.

L'"urgence" de la situation a accéléré le processus de restitution, selon l'ambassadeur irakien Lukman Faily. "Le monde entier est uni pour protéger cette culture".


Belga