Les Arméniens de Belgique commémorent le génocide sans ressentiment

Martha Argerich et Mischa Maisky
Martha Argerich et Mischa Maisky - © HO - BELGAIMAGE

Un siècle après, les Arméniens de Belgique commémorent le génocide qui a pris la vie à 1,5 million de leurs compatriotes. Alors que la Turquie ne reconnaît pas le massacre, la communauté résiste au ressentiment et propose un large éventail d'événements.

"Les enfants des victimes restent des victimes, mais les enfants des bourreaux ne sont pas des bourreaux", note Grégoire Jakhian, président de l'Assemblée des Arméniens de Belgique. Pour lui, le programme de la commémoration du génocide doit mener à un dialogue culturel constructif. Malgré tout, la tenue de "Europalia Turquie" cette année en Belgique ne ravit pas les organisateurs. "Nous n'allons pas protester, mais proposer, avec le soutien d'Europalia, un programme d'activités culturelles parallèle."

Parmi les points forts du programme, on trouve l'exposition "Le Génocide des Arméniens", le concert "With You Armenia" de l'Orchestre National avec le soliste Mischa Maisky le 26 avril à Bozar ou encore le concert du groupe de métal americano-arménien "System of a Down" à Forest National le 16 avril - complet en moins de sept minutes. Jusqu'au 17 mai, le Musée de la Photographie de Charleroi propose l'exposition "Les Arméniens. Images d'un destin 1906-1939".

Trente mille Arméniens vivent aujourd'hui en Belgique. "Cette communauté s'est intégrée de manière harmonieuse dans la société belge et n'a jamais cédé au communautarisme", selon Christian Vouyr, président du Comité des Arméniens de Belgique.

 

Belga

Et aussi