Les archéologues pourront fouiller la cathédrale Saint-Rombaut pour la première fois

La cathédrale Saint-Rombaut, à Malines
La cathédrale Saint-Rombaut, à Malines - © BELGA PHOTO MARC GYSENS

La province d'Anvers a entamé vendredi des travaux de rénovation dans trois chapelles du choeur de la cathédrale Saint-Rombaut de Malines afin de mettre un terme à leur dégradation. Il s'agit de la première intervention à l'intérieur de l'édifice depuis le 18e siècle. La province en profitera également pour mener des fouilles archéologiques.

Le sol des ces trois chapelles s'est affaissé et nécessite des réparations urgentes. Par ailleurs, la chance d'y retrouver des sépultures anciennes est réelle, selon la province, vu la tradition qui consistait à inhumer des personnes importantes à l'intérieur même des églises.

Les archéologues auront l'opportunité pendant les travaux de mener des analyses scientifiques. Les travaux dureront six mois et coûteront 320.000 euros au total. La cathédrale restera toutefois accessible au public.

A coté des sols, les sculptures en plâtre et en pierre naturelle seront également traitées. Les pièces métalliques recevront ainsi un traitement anti-rouille tandis que les statues en bois seront traitées contre les vers.

Les travaux concerneront aussi une partie du toit et ne sont que le prélude du chantier de restauration de la cathédrale qui ne sera réellement terminé qu'en 2025.


Belga