Les 11 villes thermales qui visent la reconnaissance de l'UNESCO connues le 18 mai

Vue de la ville de Spa
Vue de la ville de Spa - © Jonas Hamers / ImageGlobe

La procédure concernant les villes thermales européennes qui visent la reconnaissance au patrimoine mondial de l'UNESCO est arrivée à son terme, jeudi, lors d'un important congrès qui s'est déroulé à Prague, a-t-on appris auprès de la Ville de Spa, seule candidate belge à cette reconnaissance. Onze villes ont été retenues au terme d'une très longue procédure et seront dévoilées le 18 mai prochain.

Seize villes européennes ont, au départ, décidé de rentrer une candidature commune mais il s'est avéré que pour désigner des villes méritant le titre de patrimoine mondial de l'UNESCO, une étude comparative auprès de 45 villes thermales à travers le monde a été nécessaire. Ce n'est donc plus 16 villes mais bien 45 qui ont été mises en compétition afin de déterminer celles qui obtiendront la reconnaissance mondiale.

Le choix a été posé ce jeudi à Prague mais ne sera communiqué que le 18 mai prochain, certaines villes étant absentes lors du choix final. La Ville de Spa, qui représente la Belgique, organisera d'ailleurs le 18 mai prochain à 9h30 une conférence de presse afin d'annoncer la nouvelle.

Les autorités spadoises ont énormément travaillé pour faire partie des heureuses élues et avant la réunion en Tchéquie, les chances de voir Spa intégrer le contingent qui rentrera en 2017 la candidature afin d'être reconnue au patrimoine mondial de l'UNESCO dès 2018 étaient importantes, a appris Belga à bonne source.

Les seize villes au départ concernées provenaient de 7 pays européens différents et devaient remplir des critères en termes de développement historique, urbain ou architectural. La renommée et le prestige international des villes thermales ainsi que l'aspect culturel font aussi partie des critères déterminants.

Spa (Belgique), Vichy (France), Bath (Angleterre), Montecatini (Italie), Wiesbaden, Baden-Baden, Bad Kissingen (Allemagne) ainsi que Karlovy Vary, Frantiskovy Lazne, Marianske Lazne et Lucmacovice en Tchéquie étaient partie prenante dès le départ. Les villes autrichiennes de Bad Ischl et Baden bei Wien ainsi que les allemandes de Bad Homburg, Bad Ems et Bad Pyrmont s'étaient ajoutées au groupe.


Belga