Le Théâtre de Liège abandonne la procédure à l'encontre du CIO

Le Théâtre de Liège abandonne la procédure à l'encontre du CIO
Le Théâtre de Liège abandonne la procédure à l'encontre du CIO - © Belga

Le Théâtre de Liège a décidé d'abandonner les poursuites qu'il avait entreprises à l'encontre du Comité international olympique (CIO), annonce-t-il lundi. "Après avoir examiné les arguments et les preuves présentés par le CIO et le retrait définitif du logo de M. Sano, le Théâtre de Liège reconnaît que l'emblème contesté, indépendamment de toute similitude avec son logo, ne viole pas ses droits."

En juillet, le graphiste Olivier Debie, créateur du logo du Théâtre de Liège, avait accusé son confrère japonais Kenjiro Sato d'avoir copié son œuvre pour concevoir le logo des Olympiades de Tokyo. La salle de spectacle liégeoise avait dès lors entamé une action en justice contre le CIO et le comité organisateur. Après avoir nié le plagiat pendant plusieurs semaines, le comité organisateur de Tokyo 2020 avait annoncé cesser l'utilisation du logo controversé au début du mois. La plainte avait néanmoins été maintenue.

Lundi, le Théâtre de Liège a décidé de mettre un terme à cette action. "De cette façon, les parties mettent fin à toute controverse liée à cette affaire", commente l'institution culturelle.