Le nouveau Musée Whitney de New York mettra l'art américain à l'honneur

Whitney Museum of American Art, vue ouest, septembre 2014
2 images
Whitney Museum of American Art, vue ouest, septembre 2014 - © Timothy Schenck

Le nouveau Musée Whitney, conçu par l’architecte Renzo Piano, ouvrira ses portes le 1er mai avec une grande rétrospective d’art américain, des années 1900 à nos jours.

Ce projet, en développement depuis 2008, devrait servir d’ancrage culturel pour le quartier très en vogue du Meatpacking District de Manhattan. Situé entre la Highline et le fleuve Hudson, ce bâtiment affiche une forme asymétrique qui fait écho à l'ambiance néo-industrielle du quartier.

La toute première exposition, intitulée "America is Hard to See", utilisera tous les espaces d’exposition du lieu, tant en intérieur qu’en extérieur. 600 œuvres et 400 artistes seront ainsi présentés, avec entre autres des œuvres emblématiques signées Calder ou O'Keefe.

Le parcours de l’exposition adoptera une approche chronologique, sous forme de chapitres, pour couvrir 115 années d’art "Made in USA".

Connu pour sa Biennale, le premier Musée Whitney avait ouvert ses portes dans les années 1930 et reste l’une des plus grandes institutions américaines pour l’art moderne et contemporain.

En parallèle de la réouverture du lieu, l’institution a aussi mis à disposition du public l’intégralité de son fonds, soit près de 22.000 œuvres, sur son portail collection.whitney.org.

L’ancien bâtiment, situé sur la célèbre Madison Avenue de Manhattan, accueille actuellement des expositions du Metropolitan Museum of Art, car l’aile sud-ouest de ce dernier est actuellement en cours de réaménagement sous la houlette du cabinet David Chipperfield Architects.

La rétrospective "America is Hard to See" ouvrira ses portes le 1er mai, et sera visible en partie jusqu'à fin septembre.

Et aussi