Le Musée Picasso-Paris célèbre les 80 ans du tableau "Guernica"

"Corrida: la mort du toréro" de Pablo Picasso, 19 septembre 1933, huile sur bois, 31 x 40 cm, Musée national Picasso-Paris, MP145
6 images
"Corrida: la mort du toréro" de Pablo Picasso, 19 septembre 1933, huile sur bois, 31 x 40 cm, Musée national Picasso-Paris, MP145 - © RMN-Grand Palais/ Mathieu Rabeau©Succession Picasso 2018

L'exceptionnelle toile de Pablo Picasso "Guernica", peinte en 1937 à la veille de la Seconde Guerre Mondiale, a fêté ses 80 ans en 2017. A cette occasion, le Musée national Picasso-Paris s'associe avec le Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía de Madrid pour une exposition autour de l'histoire du tableau, du 27 mars au 29 juillet 2018.

Conservé depuis 1992 dans le musée madrilène du Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía, "Guernica" a été peint en 1937 et, par la suite, a incarné un symbole anti-franquiste, antifasciste et pacifiste. Inspirée par la destruction de Guernica, deux ans avant la Seconde Guerre mondiale, par les forces allemandes, pendant la Guerre civile espagnole, la toile est aussi une oeuvre phare dans l'histoire de l'art, abondamment commentée, théorisée et citée.

Une pièce au format monumental qui a fêté l'année dernière ses 80 ans, et dont l'histoire vient s'inviter à Paris au Musée national Picasso-Paris, qui s'associe à l'occasion avec le musée de Madrid pour une exposition revenant sur l'histoire de l'oeuvre.

Une première partie reviendra sur la genèse de "Guernica" à travers de nombreuses esquisses, à travers les représentations de corridas des années 1930 jusqu'à l'arrivée des la Guerre civile espagnole dans la vie du peintre.

Le visiteur découvrira par la suite une deuxième séquence consacrée à la postérité de l'oeuvre, qui évoquera aussi comment elle a été perçue par ses contemporains à travers le contexte politique et littéraire de l'époque.

Exposée au Pavillon de l'Exposition internationale des arts et des techniques de 1937, elle a eu un rôle fédérateur dans les milieux artistiques espagnoles anti-franquistes, pour ensuite devenir un icône pacifiste au lendemain de la guerre.

Il sera aussi question de la restitution de l'oeuvre à l'Espagne en 1981, et de son influence sur l'art du XXe siècle. Des pièces grand format réalisées par des artistes contemporains viendront d'ailleurs ponctuer le parcours.

"Guernica" du 27 mars au 29 juillet 2017 au Musée national Picasso-Paris