Le Musée du Quai Branly s'offre sept expositions pour ses 10 ans

"Persona, Etrangement humain" du 26 janvier au 13 novembre 2016
3 images
"Persona, Etrangement humain" du 26 janvier au 13 novembre 2016 - © All Rights Reserved

Le célèbre musée parisien consacré aux arts et civilisations d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques fête son dixième anniversaire cette année.

"Persona, Etrangement humain" du 26 janvier au 13 novembre 2016

La technologie n'a de cesse d'innover et de donner naissance à des objets plus perfectionnés les uns que les autres afin d'améliorer notre quotidien. Des innovations, aux capacités insoupçonnées, plus proches d'un être humain ou d'un animal qu'un objet animé. Une relation étrange s'instaure entre celui-ci et son utilisateur. Un lien mis en valeur dans "Persona, Etrangement humain" à travers 230 pièces allant de la statue à la sculpture en passant par l'installation, le peinture, le robot, ou le film.

"Chamanes et divinités de l'Équateur précolombien" du 16 février au 15 mai 2016

Personnage entouré de mystère, le chamane est, en Équateur, un passeur de traditions qui préside aux rites, cérémonies tout en assurant l'ordre spirituel et social d'un groupe. Un élément phare de la culture équatorienne, que se charge de présenter le quai Branly.

"Matahoata, Arts et société aux îles Marquises" du 12 avril au 24 juillet 2016

Nombreux furent les Occidentaux charmés par la beauté des Îles Marquises, de Brel à Gauguin en passant par l'écrivain Stevenson. Une attraction due au riche patrimoine esthétique de l'archipel. Un patrimoine mis en lumière à travers 300 œuvres de la fin du XVIIIe à nos jours.

"Jacques Chirac et le dialogue des cultures" du 21 juin au 19 septembre 2016

Le Musée du Quai Branly rend hommage à l'ancien président de la République Jacques Chirac, à l'origine de la création de l'institution, à travers un portrait culturel. Celui-ci est ponctué par 60 dates associant l'histoire politique et culturelle mais aussi personnelle de l'homme. À cette occasion, 200 œuvres issues de collections publiques et privées sont associées à l'exposition.

"The Color Line, les artistes afro-américains et la ségrégation au USA" du 4 octobre 2016 au 15 janvier 2017

Le terme "The Color Line" évoque la ségrégation des Noirs aux États-Unis, apparue à l'issue de la guerre de Sécession. Une ségrégation qui a donné lieu à une création artistique issue des Afro-Américains, victimes de ce racisme. Mis en lumière à travers un parcours chronologique, ce patrimoine artistique se racontera à travers 200 œuvres regroupant peinture, sculpture, photographie, film, musique, graphisme et bande dessinée.

"Éclectique, une collection du XXIe siècle" du 22 novembre 2016 au 2 avril 2017

Quelle est la relation qu'entretient un collectionneur avec ses œuvres d'art ? Une question à laquelle répond le quai Branly à travers 62 pièces d'art africain et océanien ainsi que de grandes œuvres classiques, modernes, contemporaines, historiques ou rares.

"Du Jourdain au Congo, Art et christianisme en Afrique centrale" du 22 novembre 2016 au 2 avril 2017

Christianisé à la fin du XVe siècle par les Portugais, le royaume de Kongo a développé un art religieux associant une esthétique africaine aux éléments de liturgie occidentale. Un art métis mis en scène à travers une vingtaine de grands crucifix, rassemblés pour la première fois, mais aussi des figures de saints, de Vierges, et des Christs féminins.

 

Le site du Musée du Quai Branly: www.quaibranly.fr