Le Met mettra en perspective les vidéos conceptuelles offertes par l'artiste William Wegman

William Wegman, "Before/On/After" (detail), 1972
William Wegman, "Before/On/After" (detail), 1972 - © William Wegman, Courtesy the artist

Le Metropolitan Museum de New York prépare une exposition qui mettra en avant des oeuvres offertes par l'artiste William Wegman. Ses vidéos serviront de point de départ à un retour sur l'art conceptuel dans les années 70 dans le sud californien.

L'artiste américain est particulièrement célèbre pour ses clichés de chiens, notamment ceux de ses propres braques de Weimar, costumés et prenant diverses poses. Mais c'est à 174 vidéos réalisées par Wegman entre 1970 et 1999 et récemment offertes au musée que l'exposition du Met sera consacrée.

Wegman s'est lancé dans la vidéo lorsqu'il enseignait à l'Université de l'Illinois dans les années 60. Il appréciait la dimension "reproductible et anti-artistique" de la discipline. Ce travail de la vidéo décolle en 1970, lorsqu'il décide de s'installer dans le sud de la Californie. Résident de Los Angeles, l'artiste aiguise sa méthode. Il propose alors des vignettes humoristiques quotidiennes pleines d'inversions et de jeux de mots.

Une sélection de 90 minutes en sera présentée à New York aux côtés de photographies et de dessins de Wegman. Son chien May Ray participe avec enthousiasme à nombre de ces vidéos créées à l'époque où l'art conceptuel, impertinent, se définissait.

"Sous l'humour potache, le thème de l'échec et des retournements de situation intempestifs font écho à l'oeuvre d'autres artistes conceptuels de la côte Ouest", explique le Met.

Les oeuvres de Wegman sont donc juxtaposées à d'autres exemples de conceptualisme californien : des dessins, des tirages et des photographies de contemporains de Wegman tels que John Baldessari, Vija Celmins, Douglas Huebler et Ed Ruscha.

"Before/On/After : "William Wegman and California Conceptualism" du 17 janvier au 15 juillet au Met.