Le centre historique de Vienne classé "patrimoine en péril" par l'Unesco

"Winter Palais", Vienne
"Winter Palais", Vienne - © DIETER NAGL - AFP

Le centre historique de Vienne, aux nombreux édifices baroques, a été inscrit jeudi sur la liste du patrimoine mondial en péril lors d'une réunion annuelle de l'Unesco, en raison d'un projet de construction d'un immeuble de grande hauteur.

Le Comité du patrimoine mondial de l'Unesco réuni à Cracovie a regretté, dans un communiqué, que le projet de refonte architecturale d'un secteur situé en limite du coeur historique de la capitale autrichienne "prenne insuffisamment en compte les précédentes décisions du Comité, notamment concernant sa grande hauteur, qui aurait un impact négatif sur la valeur universelle exceptionnelle du bien".

Adopté début juin par la municipalité, le plan de réaménagement du quartier du Heumarkt, qui jouxte le boulevard circulaire du Ring, comporte notamment la construction d'une tour d'habitations de luxe haute de 66 m, alors que la limite tolérée par l'Unesco à cet endroit est de 43 m.

La coalition sociale-démocrate et verte qui est à la tête de la ville fait valoir que le projet, controversé localement, représente une "amélioration" architecturale pour un secteur décousu dont les bâtiments, construits après-guerre, n'ont pas d'intérêt particulier et sont déjà de même hauteur, voire plus hauts, que la rénovation envisagée.

La ville de Vienne a défendu jeudi dans un communiqué "son engagement explicite à préserver son patrimoine historique" et sa détermination à conserver le label de patrimoine mondial décerné en 2001. Elle a jusqu'à février 2018 pour en convaincre l'Unesco, qui devrait ensuite trancher.

Le centre historique de Vienne présente un large éventail d'architectures de style médiéval, baroque - lorsque la ville fut capitale de l'Empire des Habsbourg - ou Art nouveau, et a joué "un rôle fondamental en tant que haut lieu de la musique européenne", rappelle l'Unesco.