Larry Clark, collectionneur d'art

Connu pour ses films sur l'adolescence et la sexualité, Larry Clark est aussi un collectionneur d'art. 

 

La galerie Luhring Augustine de New York expose la collection d'oeuvres d'art personnelle du réalisateur américain Larry Clark, et ce du 5 mai au 18 juin. Ça s'appelle "White Trash" et une partie est visible en ligne. Larry Clark a été rendu célèbre pour ses films dérangeants sur la puberté, la poésie de la candeur et l'exacerbation du désir. Kids (1995), Bully (2001) et Ken Park (2002) ont fait grand bruit à leur sortie mais on contribué à la réputation de Clark. 

 

S'il s'est dirigé vers l'art cinématographique, Larry Clark a toujours été attiré par l'art pictural. Ses deux premières copines étaient peintres, son premier colocataire peintre et sculpteur. C'est à l'âge de 18 ans que le réalisateur débute sa collection d'art qu'il étoffe depuis 56 ans. Jamais il ne pourra arrêter de s'y intéresser. "J'aimerais vivre pour toujours à cause de l'art" a-t-il déclaré.

3 images
Raymond Pettibon, No Title (They Ought To…)1985. pen and ink on paper? 9 x 12 inches, frame - 11.75 x 14.75 inches. © Raymond Pettibon; Courtesy David Zwirner, New York and Luhring Augustine, New York. Photography Farzad Owrang.

 

L'exposition "White Trash" met en lumière son attrait pour l'art contemporain avec des pièces de Sally Webster, Richard Prince, Raymond Petitbon, George Horner, l'expo a d'ailleurs été nommée en l'honneur de sa pièce de 1990. Découvrez plus d'images et retrouvez toutes les informations sur le site de la galerie new-yorkaise.

3 images
White Trash © George Horner. 1990

 

"White Trash"

Du 5 au 18 juin 2017

A la Galerie Luhring Augustine (New York)