La Ville de Bruxelles lance un concours pour remettre à neuf ses fritkots

La Ville de Bruxelles lance un concours pour remettre à neuf ses fritkots
La Ville de Bruxelles lance un concours pour remettre à neuf ses fritkots - © GEORGES GOBET - AFP

La Ville de Bruxelles lance un concours d'architecture pour remplacer les huit friteries et kiosques fixes situés sur son territoire par de nouveaux établissements flambants neufs, indiquent dans un communiqué lundi les échevins de l'Urbanisme et du patrimoine.

Jusqu'au 17 octobre 2017, les architectes et professionnels de l'espace public sont appelés à proposer un modèle de bâtiment destiné à accueillir une friterie présentant des caractéristiques propres à l'identité bruxelloise.

Selon la Ville de Bruxelles, le concours vise autant à remédier à l'état de délabrement avancé des friteries qu'à créer un modèle spécifique de fritkot bruxellois: "A l'instar des cabines téléphoniques londoniennes, nous voulons créer une architecture iconique autour d'un symbole de la gastronomie belge".

La Ville de Bruxelles financera donc la construction de nouvelles friteries et deviendra propriétaire des "briques". En contrepartie, les gérants devront payer une redevance mensuelle. "D'une part, les fritkots, lieux emblématiques de notre culture, seront plus esthétiques et plus aisément identifiables dans l'espace public. D'autre part, les frituristes pourront exercer leur métier avec davantage de confort, dans une structure adaptée à leurs besoins", explique Marion Lemesre.

A l'occasion de la construction des nouveaux fritkots, une charte de qualité sera élaborée en collaboration avec les frituristes. Ses critères porteront sur la qualité des produits vendus, le respect des normes d'hygiène et de sécurité ainsi que le service au client.

Les informations et le règlement du concours sont disponibles sur le site de la Ville de Bruxelles.