La "Ronde de nuit" à voir au Rijksmuseum d’Amsterdam retrouve ses dimensions d’origine

Dans les mois à venir, le Rijksmuseum d’Amsterdam présentera "La Ronde de nuit", œuvre achevée par Rembrandt en 1642. Quatre parties coupées dans le passé ont été reconstituées grâce à l’intelligence artificielle. Ces pièces ont été temporairement montées autour du tableau pour montrer au public l’œuvre dans son intégralité.

 

Le tableau a été réduit par un découpage intervenu en 1715, lorsqu’il a été déplacé dans la petite chambre de la cour martiale de l’hôtel de ville de l’époque, l’actuel palais sur la place du Dam. Il était trop grand pour son nouveau lieu d’accueil entre deux portes. Par conséquent, une bande a été coupée de chaque côté, essentiellement à gauche. Les morceaux retirés n’ont jamais été retrouvés.

Grâce à une copie du XVIIe siècle, on sait à quoi ressemblait à l’origine la peinture complète. L’équipe du Rijksmuseum a appris à des "réseaux de neurones artificiels", qui imitent le cerveau, la technique de peinture de Rembrandt et son utilisation de la couleur. L’ordinateur a alors pu recréer les parties manquantes dans le style du maître.

A lire aussi : "La Ronde de nuit" de Rembrandt, une restauration en public et en ligne

3 images
Les panneaux reconstitués sont montés sur la Ronde de nuit du Rijksmuseum. L’opération "Ronde de nuit " est le plus grand projet de recherche jamais entrepris sur la Ronde de nuit peinte par Rembrandt. À l’aide d’une technologie avancée, elle déterminera © Remko de Waal/ BELGAIMAGE
L’équipe du Rijksmuseum a appris à des "réseaux de neurones artificiels", qui imitent le cerveau, la technique de peinture de Rembrandt et son utilisation de la couleur. L’ordinateur a alors pu recréer les parties manquantes dans le style du maître. © Remko de Waal/ BELGAIMAGE

Il existe des différences importantes entre l’œuvre telle que nous la connaissons et l’ensemble de la peinture. Sur la gauche, il y avait en effet dans l’œuvre originale trois personnages sur un pont, deux archers et un enfant. Les deux artilleurs principaux, le capitaine Frans Banninck Cocq et le lieutenant Willem van Ruytenburch, ne se trouvent pas au centre, mais à droite du tableau.

Grâce à cette reconstruction, nous voyons que la composition que Rembrandt a peinte était encore plus dynamique. C’est formidable de pouvoir expérimenter de ses propres yeux l’œuvre telle que Rembrandt l’a composée

s’enthousiasme le directeur Taco Dibbits.

La célèbre peinture fait l’objet de recherches depuis l’été 2019. Celles-ci devraient aboutir à sa restauration. Le travail se déroule sous les yeux du public. La peinture est suspendue dans un espace en verre spécial où on peut voir comment les restaurateurs y travaillent.

A lire aussi :"La Ronde de nuit", le chef-d’œuvre de Rembrandt, comme vous ne l’avez jamais vue