La Patinoire royale de Bruxelles prépare sa première exposition

Maquette de la Patinoire Royale
Maquette de la Patinoire Royale - © Tous droits réservés

La patinoire royale de Bruxelles, bâtiment historique édifié en 1877, accueillera au printemps 2015 des amateurs d’art plastique et de design lors de sa première exposition : « La résistance des images ».

Le lieu historique est à l’origine un endroit de rassemblement pour les patineurs à roulettes, et il a connu plusieurs propriétaires qui ont fait de cet emplacement : deux garages (Buggati en 1900 et Siemens après la seconde guerre mondiale), un dépôt pour la Fabrique nationale d’armes de guerre de Herstal en 1905 et une exposition de voitures de collection en 1975. Les possesseurs de ce bâtiment de 2500m² sont depuis 2007, Philippe Austruy et son épouse Valérie Bach.

L’immeuble est constitué de deux ailes distinctes, la patinoire proprement dite qui ouvre sur la rue Veydt et la plus petite partie qui donne sur la rue Faider. Cette dernière est affectée depuis 2012 aux activités de la galerie d’art Valérie Bach. La patinoire est restaurée depuis 2011 dans le but de devenir un lieu d’exposition dont la première sera " La résistance des images ". Cette exposition visera à explorer les grandes étapes de la création artistique, en Europe, au cours de la seconde moitié du XXe siècle, dans le domaine des arts plastiques et du design.

 

L’architecture intérieure et la rénovation du bâtiment a été effectuée par l’architecte d’intérieur français, Pierre Yovanovitch et a été épaulé par l’architecte belge, Jean-Paul Hermant. Yovanovitch a voulu mettre en avant le côté intemporel de l’endroit. L’éclairage naturel a également été une priorité afin de pouvoir faire circuler la lumière au maximum dans les pièces qui se relient l’une à l’autre.

 

Le vernissage de l’évènement se déroulera donc le 24 avril 2015 à la patinoire de Bruxelles (Rue Veydt 15, 1060 Bruxelles). L’exposition présentera les œuvres sur la Figuration narrative des artistes suivants : Adami, Aillaud, Arroyo, Évelyne Axell, Babou, Braun-Vega, Chambas, Cueco, Erró, Fromanger, Giacobazzi, Guyomard, Jacquet, Klasen, Le Boul’ch, Messac, Monory, Morteyrol, Rancillac, Recalcati, Schlosser, Télémaque et Tyszblat.

 

C. Demoustier

Des images du chantier présenté à la presse