La nouvelle Tate Modern ouvre ses portes au public

Switch House, Tate Modern, Herzog & de Meuron
8 images
Switch House, Tate Modern, Herzog & de Meuron - © Iwan Baan

La Tate Modern de Londres, repensée par les architectes suisses de l'agence Herzog & de Meuron, rouvre ses portes aux visiteurs aujourd'hui. L'espace a été élargi, les collections étoffées et la scénographie entièrement revue.

La Tate Modern a été inaugurée en 2000 et a contribué au développement de la rive sud (South Bank) de Londres. C'est l'une des quatre galeries estampillées Tate du pays, elle attire chaque année près de 5 millions de visiteurs.

"Notre objectif était de créer un conglomérat de bâtiments qui ne fassent qu'un", a expliqué l'un des architectes, Jacques Herzog.

La nouvelle entrée emmène les visiteurs des bords de la Tamise vers le bâtiment existant et à travers le Turbine Hall, qui mène vers une nouvelle placette à ciel ouvert.

Ce nouvel espace offre une surface d'exposition agrandie de 60% pour accueillir encore plus d'oeuvres d'artistes en provenance d'une cinquantaine de pays. L'ambitieux programme d'acquisitions internationales mis en place ces dernières années a permis de diversifier la collection en intégrant plus de photos mais aussi des films et des performances, sans oublier des oeuvres d'artistes féminines.

Le Turbine Hall se situe en plein coeur de la nouvelle Tate Modern. La Boiler House existante et ses six étages d'un côté permettront de découvrir le nouvel accrochage de quelque 800 oeuvres de plus de 300 artistes, le tout accessible gratuitement. Les technologies numériques ont aussi été directement intégrées à la visite, notamment grâce à de nouveaux espaces interactifs comme le Digital Drawing Bar, et une application innovante qui permet d'aller au-delà des murs du musée.

La toute nouvelle Switch House offre dix étages et une vue panoramique à 360 degrés sur la ville depuis sa terrasse de toit. Elle dispose par ailleurs d'espaces d'expositions aux formes peu conventionnelles, notamment au rez-de-chaussée du bâtiment. L'un des objectifs des architectes était de multiplier les références au bâtiment originel, brut et industriel, et de créer tout sauf un espace blanc cubique et aseptisé en intégrant des matériaux bruts.

Ce premier week-end d'inauguration permet d'assister à des performances artistiques en live et à des événements exceptionnels. Par exemple, une chorale de 500 Londoniens dirigée par l'artiste Peter Liversidge se produira samedi 18 juin dans ce cadre. The Tanks accueilleront aussi de nouvelles performances pensées expressément pour le lieu, chaque jour du 17 juin au 3 juillet.

A noter que le musée restera exceptionnellement accessible jusqu'à 22h tous les soirs de ce premier week-end.