La grotte de Lascaux en réalité virtuelle s'invite au Préhistomuseum de Flémalle

Le Préhistomuseum de Flémalle (province de Liège) accueillera le 3 décembre prochain "Lascaux 3D", une expérience immersive permettant de découvrir la grotte de Lascaux (Dordogne en France) fermée au public depuis 1963 et inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Il s’agit d’une première mondiale, a annoncé mardi Olivier Retout, directeur de Lascaux International Exhibition.

Surnommée "la chapelle Sixtine de la préhistoire", véritable chef-d'oeuvre de l'art pariétal préhistorique, la grotte de Lascaux a été fermée au public en 1963 en raison d'altérations apparues sur les dessins et gravures des parois. 

Lascaux 3 avait parcouru le monde et comptabilisé plus de 2 millions de visiteurs lorsque la pandémie de Covid-19 a contraint à l'arrêt. Les organisateurs ont alors envisagé une manière de faire évoluer Lascaux 3 afin de rendre le transport moins imposant (une douzaine de conteneurs étant nécessaires pour acheminer les fac-similés) et intégrer les nouvelles technologies.

En décembre prochain, c’est donc une version encore jamais montrée de Lascaux 3 qui sera à découvrir au Préhistomuseum. Avec Lascaux 3D, les visiteurs pourront découvrir la grotte.

"Avec la réalité virtuelle, il sera possible de visiter la grotte dans sa totalité, y compris la galerie des félins, qui est toute petite, et à laquelle on ne peut accéder qu’à quatre pattes. La réalité virtuelle nous permet aussi de passer de 1000 m2 à 500 m2 tout en offrant le même contenu scientifique. Ainsi, il sera plus facile pour des musées de dimension moyenne de nous accueillir", précise Olivier Retout. "On garde tout de même un fac-similé, la scène du puits car c’est la seule scène où l’homme est représenté. C’est sans doute le plus vieux récit de l’histoire de l’humanité."

Lascaux 3D sera à découvrir au Préhistomuseum du 3 décembre 2021 au 31 mai 2022.

"Avec un casque sans fil, on pourra avancer dans la grotte, se mettre à quatre pattes, utiliser une lampe torche interactive, interagir avec les parois… Il y aura également un parcours pour les plus petits", ajoute Fernand Collin, directeur du Préhistomuseum.