La couverture originale de "L'Etoile mystérieuse" de Tintin en vente à Bruxelles

"Il y a 25 ans, quand vous alliez chez un auteur de BD comme Tardi pour acheter une planche, il vous regardait en disant +Ca intéresse qui? +", explique Alain Huberty, co-fondateur de la galerie bruxelloise Petits Papiers-Huberty-Breyne, dont le stand à la Brafa accueille exclusivement des auteurs du "neuvième art".

La couverture de "L'Étoile mystérieuse" est l'une des cinq couvertures originales du père de Tintin aux mains de collectionneurs particuliers, et non de la fondation qui gère l'oeuvre du dessinateur belge depuis sa mort en 1983, précise-t-il.

En mai 2014, une double page réalisée à l'encre de Chine par Hergé pour constituer les pages de garde des albums de Tintin publiés de 1937 à 1958, représentant le célèbre reporter et son chien Milou dans 34 situations différentes, avait été adjugée 2,65 millions d'euros lors d'une vente organisée à Paris par la maison Artcurial, établissant le nouveau record mondial pour une oeuvre de BD.

L'attrait pour la BD touche également les Etats-Unis, où les auteurs de "comics" sont recherchés par les collectionneurs. Ce n'est pas le cas pour les auteurs japonais de mangas.

La Brafa se tient à Bruxelles du 24 janvier au 1er février.


Belga