"La Chine, un million d'artistes" : voyage au coeur de la nouvelle industrie de l'art

“La Chine, un million d’artistes” : voyage au coeur de la nouvelle industrie de l'art
“La Chine, un million d’artistes” : voyage au coeur de la nouvelle industrie de l'art - © Tous droits réservés

Depuis une dizaine d’années, la Chine possède un vivier d’artistes contemporains impressionnants. Le reportage d’Arte nous éclaire brillamment sur le phénomène.

 

Le reportage de Jean-Michel Carré pour Arte date de 2014, et annonçait la première place ex-aequo de la Chine avec les Etats-Unis en matière de ventes d’oeuvres d’art contemporain. Désormais, le pays d’Asie de l’Est caracole seul en tête, plaçant 4 artistes dans le top 10 mondial. Alors que le pouvoir chinois est hostile à la critique, ces artistes qui représentent une sorte de contre-pouvoir dénonciateur n’ont jamais été vus d’un bon oeil, on connaît les contentieux entre le gouvernement chinois et Ai Weiwei. Les artistes chinois contemporains ont bien souvent construit leur identité en rapport avec la censure, l’histoire de leur pays et des évènements politiques marquants depuis la fin de l’ère maoïste. Aujourd’hui, une véritable frénésie s’empare de la Chine, des ateliers immenses, des écoles d’art, des lieux d’exposition ouvrent leurs portes dans toutes les grandes villes. 

 

Aujourd’hui, la censure est moins draconienne que par le passé et l’art réussit à s’affranchir et dénoncer les traumatismes du passé, mais aussi les troubles actuels. Les chefs de file de l’art contemporain sont Ai Weiwei, Cang Xin ou He Yunchang, ils sont des artistes internationaux reconnus dans le monde entier. Si bien que le gouvernement lui-même tend à accepter cette nouvelle vague… 

 

Regarder “La Chine, un million d’artistes” en replay sur Arte ou ci-dessous :