La biennale "ARTour" débute le 23 juin dans la région du Centre

Laurent Quillet#2 CONVERSATION D'UNE VIE BANALE ( titi, question pour un champion, etc. ), vidéo copie - à voir au MiLL
16 images
Laurent Quillet#2 CONVERSATION D'UNE VIE BANALE ( titi, question pour un champion, etc. ), vidéo copie - à voir au MiLL - © ARTour 2019

Dix lieux de culture et sites remarquables de la région du Centre s'ouvriront à un dialogue entre l'art contemporain et le patrimoine dans le cadre de la biennale ARTour, du 23 juin au 8 septembre.

La biennale ARTour, intitulée cette année "D'un temps à l'autre", invitera pendant tout l'été à la découverte dans quelques-uns des plus beaux musées et sites patrimoniaux de la région du Centre.

Des œuvres et installations d'artistes contemporains, belges et internationaux, seront exposées au public, notamment, à la collégiale Saint-Vincent à Soignies, au Musée de la Mine et du Développement Durable de Bois-du-Luc, au Musée Royal de Mariemont, au Musée Alexandre Louis Martin à Carnières, au Musée international du carnaval et du masque à Binche et à La Louvière, qui proposera de nombreuses expositions ou interventions d'artistes.

Le Centre de la Gravure et de l’Image imprimée, avec l'exposition "Bientôt déjà hier, métamorphoses et écoulement du temps", revisite ses collections sous le signe du temps qui s’écoule, avec une sélection d'une trentaine d'artistes.

Laurent Quillet fait dialoguer les images et les mots qui captent la beauté dans la banalité du quotidien avec les sculptures de Ianchelevici au MiLL

Plonk et Replonk réinventent les fake news en détournant de vieilles cartes postales avec leur humour absurde au Centre Daily-Bul & Co.

Au Château Gilson, les ustensiles média, déjà obsolètes, retrouvent une nouvelle vie détachée de toute ambition productive dans des dispositifs interactifs et poétiques créés par Maia Blondeau, Colin Ponthot, Valkiri. 

À la Maison du Tourisme, Marco de Sanctis puise dans la sculpture antique et les gravures anciennes les pièces d’un fascinant rébus sculpté.

Un pass à dix euros donnera accès aux cinq musées payants du parcours. Un guide du visiteur portant sur l'ensemble des événements est téléchargeable sur le site artour.be.