La "Bethsabée au bain" de Rembrandt a fini sa toilette

La "Bethsabée au bain" de Rembrandt a retrouvé le chemin du Louvre.
La "Bethsabée au bain" de Rembrandt a retrouvé le chemin du Louvre. - © ©Rembrandt Harmensz. van Rijn (Leyde, 1606 - Amsterdam, 1669), Bethsabée au bain tenant la lettre de David ; APRES RESTAURATION.

La toile "La Bethsabée au bain" de Rembrandt a retrouvé les cimaises du Louvre après huit mois de restauration au Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France.

Les couches "récentes" (du XIXè et XXè siècles) de vernis, oxydés et salis, ont été amincies.
Cela a permis de "retrouver la profondeur des noirs de l'artiste, la vibration organique des ombres, mais aussi l'éclat des draps dorés et des chairs", relève le musée.

"Bethsabée au bain tenant la lettre du roi David" (1654), toile peinte par Rembrandt dans sa maturité, est entrée dans les collections du Louvre par un legs en 1869. Il s'agit "du plus grand nu féminin de Rembrandt qui nous soit parvenu", le seul qui lui soit comparable, la "Danaé" de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg ayant été vandalisée irrémédiablement, selon Blaise Ducos, conservateur au département des peintures du Louvre.

L'oeuvre évoque un épisode de la Bible. Le roi David ayant aperçu Bethsabée au bain tombe sous son charme et l'envoie quérir par une missive.

Le tableau, qui a subi des transformations matérielles successives au fil des ans, est actuellement un carré de 142 centimètres. Il avait la réputation d'être originellement beaucoup plus grand. Mais l'étude scientifique du C2RMF (Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France) permet d'affirmer que la toile n'avait en réalité qu'une quinzaine de centimètres de plus en hauteur et seulement quelques centimètres de plus sur les autres côtés.

La restauration a été suivie par une commission constituée d'experts français et étrangers. Elle a été réalisée grâce au mécénat du fonds de dotation "Terre de culture".

Le département des Peintures du Louvre, avec la collaboration du C2RMF, poursuit actuellement la restauration de la "Vénus du Pardo" de Titien. La restauration de "La Belle Ferronnière" de Léonard de Vinci débutera prochainement.

 

AFP Relax News