L'influence du Douanier Rousseau sur les peintres d'avant-garde explorée à Paris

Henri Rousseau, Le Douanier Rousseau (1844-1910), 'Promeneurs dans un parc', 1900-1910, huile sur toile, 46 X 55 cm
3 images
Henri Rousseau, Le Douanier Rousseau (1844-1910), 'Promeneurs dans un parc', 1900-1910, huile sur toile, 46 X 55 cm - © RMN-Grand Palais (Musée de l'Orangerie)/ Hervé Lewandowski

Le Musée d'Orsay vient d'inaugurer l'exposition "Le Douanier Rousseau. L'innocence archaïque", pour laquelle des oeuvres d'Henri Rousseau (1844-1910) sont mises en regard avec celles de Paul Gauguin, Pablo Picasso ou Max Ernst, qui le considéraient comme le père de la modernité.

Celui qu'Alfred Jarry a surnommé "Le Douanier" parce qu'il avait travaillé au bureau des taxes avant de devenir peintre, a eu un impact considérable sur les artistes surréalistes, avant-gardistes et contemporains. Cette influence sera au coeur de cette rétrospective ainsi que les différentes sources d'inspiration de l'artiste, comme l'académisme et la nouvelle peinture.

Aux côtés de nombreuses toiles de cet artiste singulier du XIXe siècle, "Le Douanier Rousseau. L'innocence archaïque" exposera aussi des peintures de Paul Gauguin, Diego Rivera, Pablo Picasso, Carlo Carrà, Max Ernst et d'autres figures artistiques pour montrer comment Rousseau a stimulé une nouvelle manière d'explorer la modernité.

Parmi les oeuvres du Douanier présentées à Orsay, on note "Moi-Même portrait-paysage" et "Portrait de Monsieur X (dit Pierre Loti)" 1906. Ce dernier portrait a eu une influence considérable sur plusieurs générations d'artistes dont Fernand Léger (1881-1955): son oeuvre "Le Mécanicien" (1920) en découle directement.

Cette exposition, vue l'année dernière au Palazzo Ducale de Venise, reviendra aussi sur les thèmes récurrents chers au peintre comme les paysages, la nouvelle modernité, les natures mortes et les portraits d'enfants solitaires. On découvrira aussi "Pour Fêter bébé!" son impact sur Picasso et Carlo Carrà. L'archaïsme est bien-sûr le fil conducteur entre les oeuvres de Rousseau et celles des artistes qu'il a inspiré. "Le Rêve" (1910), prêté par le Moma de New York, permettra aussi de voir l'influence qu'il a opéré sur le mouvement Surréaliste.

L'exposition est visible au Musée d'Orsay jusqu'au 17 juillet.

L'expo sur le site du Musée d'Orsay: www.musee-orsay.fr