L'impression 3D s'expose à Bozar

Making a difference / a difference in making
Making a difference / a difference in making - © RTBF – Charlotte Demoustier - 2015

Jusqu'au 7 juin 2015, Bozar vous propose Making a difference/a difference in making, une exposition en deux parties qui reprend des objets et des inventions issus de l’impression 3D.

L’impression 3D est une technologie qui existe depuis déjà 30 ans mais qui est malheureusement inconnue de certains d’entre nous. Et pourtant, cette technique va probablement révolutionner ce siècle. L’exposition est donc l’occasion d'approcher l'impression 3D de plus près.

L’expo se divise en deux parties, la première se nomme A difference in making. Dans cette partie, on peut découvrir la façon dont l’impression 3D révolutionne l’art et le design. Grâce à ce mode de création, il est possible de réaliser des œuvres inspirées de la nature et créées à base de logiciels informatiques.
La mise en forme de certains objets est tellement complexe qu’il est impossible de les réaliser sans l’impression 3D.
De plus la technique permet d’utiliser de nombreuses matières différentes adaptées à chaque objet. Par exemple, on peut retrouver dans l’exposition des vêtements et chaussures aux matériaux souples. Mais aussi, des structures solides presque incassables.

La seconde partie de l’expo, Making a difference, se répartit en 3 domaines différents :

“MAKING A DIFFERENCE FOR THE ENVIRONMENT” démontre la façon avec laquelle l’impression 3D peut faire la différence pour l’environnement. En effet, les objets sont étudiés et réfléchis pour être imprimés avec le moins de matériel et le moins de temps possible. Une révolution pour l’écologie. Des pièces d’un avion, à un cadran de vélo, l’impression peut tout réaliser, ou presque, dans l’intérêt de notre planète.

La partie “MAKING A DIFFERENCE FOR THE INDIVIDUAL” présente des objets issus des domaines médicaux qui sont adaptés à chacun de nous. L’impression 3D peut réaliser un objet calculé pour correspondre au millimètre près à notre corps. Par exemple, il est possible de scanner la partie d’un crâne abîmé par un accident et réaliser par la suite un " morceau " de crâne qui pourra être intégré parfaitement à la tête du patient.

“MAKING A DIFFERENCE FOR SOCIETY” vise les objets que nous côtoyons tous les jours, mais pas seulement. Cette partie de l’exposition met en avant la qualité avec laquelle l’impression 3D va reproduire certains objets et en créer de nouveaux qui n’existent pas encore. Comme vous pouvez le voir dans la galerie, il est possible de recréer une copie conforme d’une peinture au trait de pinceau près et avec les couleurs exactes. L’impression 3D peut également se combiner avec d’autre matières comme : l’osier, le tissus, le cuir,…

En conclusion, nous pouvons dire que l’impression 3D sera probablement omniprésente dans un futur proche. Meubles, vêtements, œuvres d’art, prothèses,… Presque tous les objets que nous pouvons imaginer peuvent être créés à partir de cette technique. En attendant, rendez-vous à l’expo Making a difference / a difference in making entre le 24 avril et le 7 juin 2015 au Bozar de Bruxelles pour admirer ces objets insolites.

C. Demoustier

Making a difference / a difference in making