L'exposition "L'instant qui fuit", d'Yves Auquier au Musée de la photographie de Charleroi bientôt terminée

L'exposition "L'instant qui fuit", consacrée au parcours d'Yves Auquier est à admirer pour encore quelques jours au Musée de la Photographie de Charleroi. Le photographe belge réalise ici une série de photos en noir et blanc, basées sur le vivant, le temps qui passe, le familier qu'il décrit lui même comme du "réalisme intimiste". 

Plusieurs décors et thématiques se mélangent au sein de l'exposition. D'abord, le Pays noir, Charleroi. Mais la vision d'Auquier est différente de ceux qui n'y voient que noirceur et industries : il dresse un beau et somptueux portrait de la ville. Quelques années après, Auquier nous plonge dans l'univers des mines, où le recours inévitable au noir et blanc accentue l'âpreté du labeur mais aussi la solitude et la camaraderie. La ville de Bruxelles sera ensuite dévoilée à travers l'objectif d'Auquier, sa foule, son mouvement, son univers... 

Oscillant entre le monde des humains et celui de la faune et la flore, le travail d'Yves Auquier reste marqué par des atmosphères très fortes qui lui sont propres. Le photographe a publié de nombreux livres dévoilant son univers, qui se retrouvent tous dans le cadre de cette exposition. 


Informations pratiques
Avenue Paul Pastur 11
6032 Charleroi

Réservation obligatoire

 

À voir également au Musée jusqu’au 17 janvier

  • Peter Mitchell : Nouveau démenti de la mission spatiale Viking 4
  • Michaël Dans : When the water clouded over
  • Stéphanie Roland : Deception Island dans la Boîte noire
  • Sarah Joveneau. Piel de lucha dans la Galerie du Soir 

►►lire aussi : la chronique de Pascal Goffaux