L'exposition "Delvaux aux sources de l'oeuvre" au musée d'Ixelles

L'exposition "Paul Delvaux aux sources de l'oeuvre" se tiendra du vendredi 1er octobre au 16 janvier 2011. Un Belge, propriétaire de 300 oeuvres, a mis sa collection en dépôt au musée pour une durée de cinq ans. D'autres expositions de l'artiste surréaliste belge, abordant différentes thématiques, devraient également voir le jour.

Le musée d'Ixelles propose de découvrir les débuts artistiques du peintre et d'apprécier l'évolution de son art, dont la femme fait toujours partie
intégrante.

Le visiteur découvre qu'au fil de sa carrière, Paul Delvaux a emprunté les paysages à Alfred Bastien, la palette chaude à Cézanne, le Nu à Renoir, les visages typiques à Modigliani, l'univers fantasmagorique et les squelettes à Ensor, l'expressionnisme aux peintres flamands, le surréalisme à Girgio De Chirico, le mystère à Magritte et enfin les formes idéales de beauté de la femme à Ingres.

L'exposition met notamment en exergue la relation que Magritte entretenait avec Delvaux. "C'est grâce à Magritte, à cette découverte du mystère chez lui, que j'ai pu voir clair en moi-même." Magritte reprochait cependant à Delvaux "de n'être qu'un décorateur et un peintre académique du
Nu", apprend-on lors de la visite de l'exposition.

Cette exposition ainsi que les suivantes pourraient voyager, a indiqué l'échevin ixellois de la culture, Yves de Jonghe d'Ardoye, précisant dans la
foulée que le projet d'un musée Paul Delvaux à Bruxelles, émis par Benoit Cerexhe et Didier Reynders en mai 2009, n'a jamais été concrétisé.

Belga

Plus d'infos sur le site du Musée d'Ixelles