L'exposition consacrée à Leonard Cohen se déplacera à New York, San Francisco et Copenhague

L'exposition Leonard Cohen "A Crack in Everything", inauguré l'an dernier à Montréal, fera halte à New York, Copenhague et San Francisco. L'exposition "Leonard Cohen : Une brèche en toute chose", réalisée avec la bénédiction de l'artiste, se décrit comme pluridisciplinaire. Elle combine art visuel, réalité virtuelle, installations, performances, musique et écrits. Elle comportera aussi des œuvres inspirées par le style et les thèmes de Leonard Cohen et commandées pour l'occasion à des artistes internationaux.

Le Musée d'art contemporain de Montréal (MAC) a lancé cette exposition au mois de novembre dans le cadre des célébrations du 375ème anniversaire de la ville, qui coïncidait avec le premier anniversaire de la mort de du chanteur et poète canadien.

Au programme de l'événement montréalais, il y avait notamment "When Even The", un cycle de performances chorégraphiées et exécutées par Clara Furey, qui s'est inspirée du poème de Cohen du même nom. Le public a aussi découvert des projections lumineuses géantes imaginées par l'artiste Jenny Holzer, une expérience participative qui utilise des données en temps réel pour révéler "une vibration invisible unissant toutes les personnes qui écoutent 'Hallelujah' de Leonard Cohen dans le monde".

À présent, MAC annonce que l'exposition ira au Jewish Museum de New York, du 12 avril au 8 septembre 2019. L'événement voyagera ensuite à Copenhague, aux Kunstforeningen GL STRAND et Nikolaj Kunsthal (du 23 octobre 2019 au 16 février 2020), puis au Contemporary Jewish Museum de San Francisco, du 17 septembre 2020 au 3 janvier 2021. Aucune autre ville n'a été annoncée mais le musée prévoit d'autres destinations.

Les œuvres de Kara Blake, Candice Breitz, Janet Cardiff et George Bures Miller, Christophe Chassol, Daily tous les jours, Tacita Dean, Kota Ezawa, George Fok, Ari Folman, Jon Rafman, Zach Richter, The Sanchez Brothers et Taryn Simon feront le déplacement.

Les autoportraits de Leonard Cohen seront aussi présentés, tout comme l'installation "Listening to Leonard", une salle d'écoute dans laquelle le public écoute des reprises de chansons de Leonard Cohen interprétées par Feist, Lou Doillon, Moby, The National avec Sufjan Stevens, Richard Reed Parry ou Ragnar Kjartansson.